Après les chutes de pierres, bientôt les travaux au refuge du Promontoire en Isère

© Marion / Refuge du Promontoire
© Marion / Refuge du Promontoire

Le chantier devrait démarrer le 18 septembre. Des blocs de roches vont être purgés puis le refuge sera remis en état. Les travaux devraient durer 5 à 6 semaines. 

Par Aurélie Massait

Le 31 août 2017, c’est par un message posté sur le site internet du refuge que son gardien Frédi Meignan annonçait la mauvaise nouvelle : "Plusieurs rochers viennent de tomber sur le refuge".

Aucun blessé fort heureusement mais dans l’urgence, le lieu était évacué en pleine nuit et les premières photos laissaient deviner l’importance des dégâts.


"La petite cabane où nous rangeons le matériel est défoncée, un gros bloc a atterri sur la terrasse et d’autres blocs ont cogné les murs de la cuisine" déplorait frédi Meignan contraint de fermer le refuge prématurément.

Les jours suivants, un premier vol d’inspection de la sécurité civile permettait de localiser l’origine de ces chutes de pierres. Plusieurs centaines de kilos de roches provenant d’une "bosse" située juste au-dessus du refuge sur le départ de la voie normale de la Meije.

© Frédi Meignan
© Frédi Meignan

Les deux semaines suivantes ont été consacrées à évaluer la situation.

Géologues, services de la Préfecture et autres experts se sont succédés sur le terrain pour inspecter la zone et définir les travaux à engager.

© Frédi Meignan
© Frédi Meignan

Premier constat, la fameuse "bosse" d'où se sont détachés les blocs rocheux doit être purgée afin de sécuriser le site.

Des travaux qui s’annoncent délicats étant donné la configuration des lieux à 3100 m d’altitude.

Entre 4 à 6 semaines de travaux...


A moins que la météo ne s’en mêle, ce premier chantier devrait démarrer le lundi 18 septembre et pourrait durer 2 à 3 semaines.

Après cela, il faudra encore 2 à 3 semaines de travaux  pour remettre le refuge en état.

© Frédi Meignan
© Frédi Meignan

Si la structure a été préservée, les murs et plafonds nécessitent une rénovation totale et la cuisine doit être remplacée.

" Il va falloir démonter et remplacer la paroi extérieure situé au Nord en vis à là où la neige s'accumule une grande partie de l'année" explique le gardien du refuge, "après les travaux pourront se poursuivre en intérieur".

L'Etat devrait devrait débloquer des aides.

Etape importante sur la haute route de l’Oisans en période de ski de printemps, le refuge du Promontoire devrait être en mesure de rouvrir fin mars 2018 pour la belle saison.

Sur le même sujet

Isère : la carrière du Pont-Barrage, une future aire de grand passage pour les gens du voyage ?

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne