Biathlon : Anaïs Bescond et Anaïs Chevalier-Bouchet sur le podium de la poursuite d'Ostersund

Publié le
Écrit par A.B avec AFP
Anaïs Bescond n'était pas montée sur un podium depuis mars 2020.
Anaïs Bescond n'était pas montée sur un podium depuis mars 2020. © Frederik Sandberg/AFP

Les Françaises Anaïs Bescond et Anaïs Chevalier-Bouchet sont toutes les deux montées sur le podium de la poursuite (10 km) d'Ostersund, en Suède, respectivement à la deuxième et troisième place. La Norvégienne Marte-Olsbu Roeiseland a remporté la course.

Les Françaises Anaïs Bescond (2e) et Anaïs Chevalier-Bouchet (3e) sont montées, ce samedi 4 décembre, sur le podium de la poursuite (10 km) d'Ostersund, en Suède, comptant pour la Coupe du monde de biathlon. L'épreuve a été remportée par la Norvégienne Marte-Olsbu Roeiseland.

Anaïs Chevalier-Bouchet (28 ans), auteure d'un 19/20 au tir, intègre pour la deuxième fois de la saison le top 3, alors que le dernier podium sur le plan individuel d'Anaïs Bescond (34 ans), parfaite derrière la carabine (20/20), remontait au 5 mars 2020.

Je n'ai jamais rien lâché et je me suis entraînée avec beaucoup de rigueur et de cœur à l'ouvrage.

Anaïs Bescond

"Ce podium représente beaucoup, deux ans sans podium c'est une éternité pour une athlète, a déclaré Bescond, triple médaillée olympique et doyenne du groupe France. Je suis hyper satisfaite, il y a eu énormément de bonnes choses aujourd'hui. Je n'ai jamais rien lâché et je me suis entraînée avec beaucoup de rigueur et de cœur à l'ouvrage cette année."

Chevalier-Bouchet regarde vers Pékin

"Ca va plutôt bien en ce moment pour moi, a de son côté réagi Chevalier-Bouchet. Physiquement, je ne suis pas encore au max, il m'en manque encore sur les derniers tours mais aujourd'hui je suis partie à l'attaque, je voulais jouer et m'imposer. J'en ai un peu mis dans les premiers tours et j'ai peut-être perdu un peu d'énergie dans le derniers tours. L'objectif pour moi c'est de mettre les balles parce que si je mets les balles, je sais que je peux jouer des podiums."

Pour l'instant, je suis contente de ce que je fais. Je suis dans les clous et je n'en attendais pas moins de moi.

Anaïs Chevalier-Bouchet

Les bons résultats de ce début de saison (2 podiums en 4 courses) n'ont en revanche pas modifié l'approche de la Française, qui ne pense pas encore au classement général mais reste focalisée sur les Jeux Olympiques de Pékin (4-20 février) : "Quand je suis revenue de maternité (l'année dernière, ndlr), mon objectif c'était les Jeux. Mais pour pouvoir jouer devant aux JO, il faut le faire en début de saison. Pour l'instant, je suis contente de ce que je fais. Je suis dans les clous et je n'en attendais pas moins de moi".

Les deux Françaises n'ont en revanche rien pu faire face à Marte-Olsbu Roeiseland lors de cette première course en confrontation directe. La Norvégienne, malgré une erreur au tir, s'est montrée bien plus forte sur les skis dans le dernier tour pour signer le 10e succès de sa carrière sur le circuit.

L'Autrichienne Lisa-Theresa Hauser (4e), victorieuse du sprint jeudi, a été en tête quasiment de bout en bout grâce à sa justesse à la carabine (20/20) avant de se faire dévorer sur la piste par Roeiseland et le duo français. Elle conserve néanmoins la tête du classement général de la Coupe du monde.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.