Biathlon : final en beauté pour Anaïs Chevalier-Bouchet, Julia Simon remporte le général et le globe de la mass-start

L'Iséroise Anaïs Chevalier-Bouchet termine sa carrière sur un podium. Elle a pris la troisième place de la mass-start d'Oslo, dernière course de la saison. Julia Simon, 5e, s'offre le petit globe de la spécialité et le gros globe du classement général.

Anaïs Chevalier-Bouchet sort par la grande porte. La biathlète iséroise est montée sur la troisième marche du podium de la mass-start, ce dimanche à Oslo, lors de l'ultime course de la saison.

Un podium de plus pour faire ses adieux en beauté au circuit mondial où elle évolue depuis dix ans. La mass-start a été remportée par la Suédoise Hanna Oeberg devant une autre biathlète sur le départ, la Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland.

Dans le brouillard d'Olso, Hanna Oeberg et Marte Olsbu Roeiseland ont toutes deux signé un 19 sur 20 au tir, malgré la visibilité réduite, mais la Suédoise a franchi la ligne d'arrivée avec 22 secondes d'avance. 

Une dernière course devant sa fille

Anaïs Chevalier-Bouchet, trois cibles manquées et sortie quatrième du pas de tir après le dernier tir debout, s'est replacée sur le podium dans le dernier tour. Sa fille Emie l'a accueillie dans l'aire d'arrivée pour sa sortie.

La double médaillée d'argent olympique il y a un an et triple médaillée mondiale en individuel, avait annoncé il y a quelques jours qu'elle effectuerait à Oslo ses derniers tours de piste.

Julia Simon, trois doses de cristal 

Julia Simon, assurée depuis la veille de remporter la Coupe du monde de biathlon pour la première fois de sa carrière, s'est classée cinquième de l'ultime course de l'hiver, après quatre fautes au tir debout (16/20), à près d'une minute de Oeberg.

Un résultat suffisant toutefois pour permettre à la biathlète des Saisies d'empocher le petit globe de cristal de la spécialité. Elle conclut donc cette saison exceptionnelle avec la couronne mondiale mais aussi deux globes en poursuite et en mass-start. 

Avec AFP.