Biathlon : l'Isérois Emilien Jacquelin termine troisième de la poursuite à Ostersund

Publié le
Écrit par A.B avec AFP
Emilien Jacquelin a remporté la troisième place de la poursuite d'Ostersund (Suède), ce dimanche 5 décembre.
Emilien Jacquelin a remporté la troisième place de la poursuite d'Ostersund (Suède), ce dimanche 5 décembre. © Frederik Sandberg/AFP

Le biathlète isérois, Emilien Jacquelin, a terminé troisième de la poursuite d'Ostersund, en Suède, ce dimanche 5 décembre. Le Norvégien Vetle Christiansen, nouveau leader du classement général, a remporté l'épreuve.

L'Isérois Emilien Jacquelin a pris, ce dimanche la troisième place de la poursuite (12,5 km) d'Ostersund, en Suède. L'épreuve, comptant pour la Coupe du monde de biathlon, a été remportée par le Norvégien Vetle Christiansen, nouveau leader du classement général.

Deuxième du sprint jeudi, Jacquelin, 26 ans, signe son deuxième podium de la saison mais le Français peut s'en vouloir d'avoir laissé échapper un succès qui lui tendait les bras.

Le double champion du monde de la spécialité, pourtant parti avec 18 secondes de retard sur le Suédois Sebastian Samuelsson, vainqueur du sprint de jeudi, s'est en effet retrouvé en tête après deux tirs couché impeccables. Après un premier debout raté (2 fautes), tout s'est alors joué lors de l'ultime passage sur le pas de tir entre le Français, Samuelsson et Christiansen.

Le Norvégien s'en est le mieux sorti avec un sans-faute, Jacquelin et Samuelsson voyant la victoire s'envoler en allant tourner une fois sur l'anneau de pénalité. Le sprint pour la deuxième place a ensuite été gagné par Samuelsson.

Christiansen (29 ans), qui s'est offert son 2e succès sur le circuit, en a profité pour prendre la tête de la Coupe du monde aux dépens de Samuelsson.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.