Biathlon : les Français à la peine lors de la première course de la saison

Publié le
Écrit par Antoine Belhassen .

La première course de l'année, l'individuel hommes (20 km) de Kontiolahti, en Finlande, n'aura pas souri aux biathlètes français. Fabien Claude, premier tricolore au classement, est arrivé neuvième.

Rentrée en douceur pour les Bleus, ce mardi 29 novembre, pour la première étape de la Coupe du monde de biathlon. Les Français ont globalement manqué de précision au tir lors de cet individuel hommes (20 km) de Kontiolahti, en Finlande. Fabien Claude, premier tricolore au classement, s'est hissé à la neuvième place.

L'épreuve a été remportée par le Suédois Martin Ponsiluoma. Le Suisse Niklas Hartweig et l'Allemand David Zobel, qui ont tous les deux signé un 20/20 au tir, ont complété le podium.

Déception chez les favoris

Quintuple médaillé olympique à Pékin et vainqueur du gros globe de cristal la saison dernière, Quentin Fillon Maillet a commis deux fautes (18/20), mais a surtout été moins rapide sur les skis (+2:42) que le grand vainqueur. Il termine à la 15e place.

J'ai les armes pour être performant sur les skis et sur le pas de tir.

Emilien Jacquelin

L'Isérois Emilien Jacquelin, 28e au classement, a également connu des défaillances au tir (16/20) : "J'ai beau être concentré, il manque de la détermination dans mes tirs. J'étais un peu sur la retenue. Sur le premier passage, il y a l'appréhension du premier tir de la rentrée. Il va falloir directement faire des rectifications. Il faut rester calme, c'est seulement la première course de la saison", a-t-il notamment déclaré au micro de la chaîne L'Equipe après la course. 

"J'ai les armes pour être performant sur les skis et sur le pas de tir. C'est un état d'esprit, j'ai un tempérament qui me fait passer à côté de certaines courses. Je travaille sur les émotions", a poursuivi le biathlète du Vercors au sujet de ses ambitions.

Déception également pour Johannes Boe, qui n'a terminé que 12e, avec près de deux minutes et demie de retard. Même très rapide, le Norvégien trois fois vainqueur du gros globe de cristal n'a pas pu compenser complètement sur la piste son imprécision derrière la carabine, avec quatre fautes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité