Elève blessée à la machette : la lycéenne en cause mise en examen, la préméditation retenue

La lycéenne qui a blessé une camarade de classe avec une machette, dans un lycée de Bourgoin-Jallieu, lundi 13 septembre, a été mise en examen. Les circonstances de l'agression restent à éclaircir mais le geste semble avoir été prémédité.
Le lycée Gambetta de Bourgoin-Jallieu où s'est produite l'agression
Le lycée Gambetta de Bourgoin-Jallieu où s'est produite l'agression © FTV.

L'enquête se poursuit pour tenter de déterminer les circonstances précises de l'agression à coup de machette d'une élève du lycée Gambetta à Bourgoin-Jallieu (Isère). La jeune fille en cause a été mise en examen pour violences aggravées.

L'agression s'est produite lundi 13 septembre au retour de la pause déjeuner. Après une dispute survenue le matin entre deux jeunes filles, l'une d'elle serait revenue avec une machette dans son sac. Elle aurait ensuite frappé sa camarade en plein cours. La victime a été légèrement blessée au bras.

"Des faits d'une extrême gravité", dénonce Audrey Quey, la procureure de Vienne. La jeune fille, qui a semble-t-il voulu "exprimer sa colère" a été mise en examen pour violences aggravées. A ce stade de l'enquête, la préméditation semble devoir être retenue, détaille le parquet, l'auteure de l'agression ayant récupéré l'arme chez elle un peu plus tôt pour revenir s'en servir au lycée. Le parquet exclut par ailleurs toute "radicalisation" et privilégie la piste du différend qui a mal tourné.

La jeune femme mise en examen a été placée sous contrôle judiciaire. Elle a l'interdiction de revenir au lycée Gambetta et a été placée dans un "établissement de placement éducatif".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice