Isère : du plastique plein les arbres, il lance un appel à l'aide pour contraindre l'entreprise de recyclage à nettoyer

Du plastique plein les arbres, c'est ce qui a fait réagir Christophe, garde-pêche bénévole à Bourgoin-Jallieu (Isère). / © Christophe P.
Du plastique plein les arbres, c'est ce qui a fait réagir Christophe, garde-pêche bénévole à Bourgoin-Jallieu (Isère). / © Christophe P.

Un garde pêche bénévole de Bourgoin-Jallieu, en Isère, a lancé un appel à l'aide sur Facebook. Près de chez lui, des centaines de plastiques s'accrochent aux arbres et polluent la rivière du coin. Il voulait contraindre l'entreprise responsable à nettoyer les dégâts.

Par Yann Gonon

Des plastiques accrochés aux arbres, d'autres qui finissent dans la rivière... A Bourgoin-Jallieu, en Isère, un habitant a décidé d'utiliser les réseaux sociaux pour dénoncer l'entreprise responsable selon lui, et l'obliger à nettoyer.

C'est sur la page Facebook Tu sais que tu es de Bourgoin-Jallieu quand...que Christophe a lancé son "appel à l'aide", son "cri d'alerte" ce mercredi 15 janvier. "On a parfois l'impression de se sentir seul face à ce genre de comportements" explique Christophe pour justifier son recours aux réseaux sociaux. Deux jours plus tard, il avoue avoir été surpris par le mini-buzz né de son post : "je ne pensais pas que les réactions seraient aussi nombreuses et je m'en réjouis".

Garde-pêche bénévole, Christophe explique avoir souvent constaté la présence de plastique près de l'entreprise Suez-recyclage, située rue du Pont rouge à Bourgoin, "mais cette fois, à cause du vent, c'était exceptionnel" ! Sur les photos postées sur Facebook, on découvre des arbres sur lesquels s'accrochent des centaines de plastiques. Une pollution qui vient également s'échouer dans la rivière toute proche, le Bion, déplore Christophe.
 
© Christophe P.
© Christophe P.

Suez-recyclage reconnaît "un incident exceptionnel" imputable selon elle "au vent violent" et elle a commencé le nettoyage du site. "Il y avait 3 ou 4 gars avec des échelles dans les arbres" confirme le garde-pêche. L'entreprise étudierait également la possibilité d'installer des filets de protection pour empêcher d'autres pollutions à l'avenir.
 

Sur le même sujet

Les + Lus