Catastrophe de la Bérarde : un fonds d'urgence lancé après les crues torrentielles, le Département appelle aux donations

Près de trois semaines après les crues torrentielles qui ont ravagé la vallée du Vénéon et le hameau de La Bérarde, en Isère, le Département a fait un nouvel appel à contributions pour son fonds d'aide d'urgence, indique-t-il ce mercredi 10 juillet.

Après le déluge, l'heure est toujours à la reconstruction. Dans la nuit du 20 au 21 juin dernier, d'importantes crues torrentielles ont ravagé la vallée du Vénéon et détruit le hameau de La Bérarde. Trois semaines plus tard, le Département est toujours à la recherche de donateurs pour financer les importants chantiers en prévision.

Le 28 juin dernier, la création d'un fonds d'urgence avait été votée, avec une première contribution de 5 millions d'euros de la part du Département de l'Isère. Cette semaine, le Département a fait appel à contribution aux différentes collectivités : régions, départements, intercommunalités, communes...

"La Bérarde et la vallée du Vénéon, ont été violemment touchées par une crue historique. Les images ont fait le tour de la France et la reconstruction prendra du temps. Mais pour qu’elle puisse avoir lieu, il faut soutenir la vallée et ses collectivités. C’est pourquoi, à situation exceptionnelle, le Département a créé un fonds d’aide d’urgence exceptionnel. Je formule le vœu qu’il trouve un large écho", affirme le président du Département Jean-Pierre Barbier.

Deux millions de la part de la communauté de communes

Les contributions devront être supérieures à 1 000 euros et feront l’objet d’une contractualisation au travers d’une convention spécifique de suivi, qui permettra à l’entité donatrice de connaître la destination et le montant des aides reversées aux collectivités bénéficiaires.

Le département précise que "les modalités" concernant la manière dont celui-ci va être distribué "seront définies au regard des besoins exprimés par les collectivités". Les donateurs peuvent se faire connaître à l'adresse soutienvalleeduveneon@isere.fr.

Le 3 juillet dernier, la Communauté de communes de l'Oisans avait déjà annoncé participer à ce fonds d'urgence pour un montant de 2 millions d'euros. Près de 30 000 euros de la part du Département avaient également été apportés aux sinistrés des communes de Saint-Christophe-en-Oisans et de Venosc.

Dans la nuit du jeudi 20 au vendredi 21 juin, des pluies diluviennes se sont abattues sur le massif de l'Oisans, en Isère, et ont surpris les habitants, malgré la vigilance orange "pluie-inondations" déclenchée par les autorités.

durée de la vidéo : 00h00mn21s
A la suite de pluies diluviennes cumulées à la fonte des neiges, le hameau de la Bérarde dévasté par un torrent en furie, à Saint-Christophe en Oisans, en Isère. ©France Télévisions

Après la rupture du seul pont qui le reliait à la vallée, le hameau de La Bérarde a été coupé du monde et une centaine de personnes - habitants, randonneurs et alpinistes - se sont retrouvés isolés. Aucune victime n'a été à déplorer.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité