Covid-19 : l'Ain, l'Isère, la Loire et le Puy-de-Dôme passent en zone rouge

L'Ain, l'Isère, la Loire et le Puy-de-Dôme passent en zone rouge ce vendredi 11 septembre. C'est ce qu'a annoncé le Premier ministre, Jean Castex, à l'issue du conseil de défense qui se tenait ce matin. Dans ces départements, la propagation du coronavirus s'est accélérée.
Des tests sont désormais réalisés à l'Université de Grenoble Alpes.
Des tests sont désormais réalisés à l'Université de Grenoble Alpes. © Nathalie Rapuc - France 3 Alpes
L'Ain, l'Isère, la Loire et le Puy-de-Dôme ont été classés en zone rouge. Ils rejoignent le Rhône parmi les départements de la région Auvergne - Rhône-Alpes classés "zone de circulation active du virus" (ZCV). 42 départements sont en zone rouge depuis ce vendredi 11 septembre. Le ministère des Solidarités et de la Santé a publié dans la soirée la carte actualisée. 
 


"Il n'y a pas de conséquence automatique mais cela permet aux préfets, en lien avec les autorités sanitaires et les élus locaux, de déclencher des mesures supplémentaires sur le port du masque, rassemblements sur l'espace public, les horaires d'ouverture de certains commerces", a déclaré le Premier ministre, Jean Castex, à l'issue d'un conseil de défense, ce vendredi.


Le passage d’un département en ZCV donne au préfet des pouvoirs renforcés. Ce dernier peut ainsi prendre des mesures visant à endiguer la propagation du virus sur son territoire. Parmi elles, figurent :



Le seuil de vigilance dépassé


Le seuil de vigilance du taux d'incidence, fixé à 50 cas pour 100 000 habitants, a été dépassé dans la semaine dans ces départements. En France, il est passé de 57 cas pour 100 000 habitants à 72 cas pour 100 000.

A Bourgoin-Jallieu, la zone de port du masque a été élargie, ce vendredi, par le préfet de l'Isère. "Il a été décidé d’étendre l’obligation du port du masque dans certaines villes, dont Bourgoin-Jallieu", a indiqué le cabinet du maire.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société