Disparues de Pontcharra : l'affaire Marie-Ange Billoud relancée 37 ans plus tard

Publié le Mis à jour le

En Isère, un nouveau cold case relancé 37 ans plus tard. Le procureur de la République de Grenoble Eric Vaillant a annoncé, ce mardi 24 mai, la réouverture de l’enquête dans l’affaire Marie-Ange Billoud, disparue à Pontcharra en Isère en 1985. Deux semaines après la mise en examen d’Yves Chatain dans l’affaire Bonfanti.

Mardi 24 mai, le procureur de la République de Grenoble Éric Vaillant a annoncé l'ouverture d'une information judiciaire dans l’affaire Marie-Ange Billoud, confirmant qu’une plainte a été déposée vendredi 20 mai 2022 contre X pour enlèvement et séquestration, à la demande de la famille de la jeune femme disparue à Pontcharra en 1985.

Maitre Boulloud m’a remis vendredi 20 mai une plainte concernant la disparition de Marie-Ange Billoud. Une information judiciaire va être ouverte.

Éric Vaillant, Procureur de Grenoble

L’affaire est ainsi relancée 37 ans plus tard, après les aveux et la mise en examen récente d’Yves Chatain, dans l’affaire Marie-Thérèse Bonfanti, disparue un an plus tard, en 1986, elle aussi à Pontcharra. "La famille a repris espoir dès la médiatisation de l’affaire Bonfanti", indique Me Boulloud, l’avocat de la famille au micro de France Bleu Isère. 

Yves Chatain impliqué ?

Alors après l’affaire Bonfanti, Yves Chatain est-il également impliqué dans l’affaire Billoud ? La famille en est convaincue :

Quand Marie-Ange Billoud a disparu, sa mère était persuadée que c'était Yves Chatain qui l'avait tuée, mais ce dernier l'avait attaquée en diffamation et il avait gagné, quand en 1992, elle l'avait affirmé publiquement dans une lettre !

Me Boulloud, avocat de la famille

La mère avait, selon les dires de l’avocat, "écopé de quinze jours de prison en première instance, une peine réduite à une amende de 6 000 francs en appel. Quand l'affaire de la disparition de Marie-Ange avait été classée sans suite, elle avait fait appel, mais le non-lieu avait été confirmé".

Yves Chatain, chauffeur-routier, domicilié en Savoie avait déjà agressé en 1979, à l’âge de 14 ans, une femme circulant à vélo. En avril 1985, il avait également tenté d’étrangler une automobiliste.

La maman de Marie-Ange Billoud a 80 ans maintenant, elle veut se battre jusqu’à son dernier souffle.

Me Boulloud, avocat de la famille

"Quand les deux sœurs et la maman de Marie-Ange ont appris que Chatain avait avoué dans l'affaire Bonfanti, cela a fait ressurgir toute cette douleur et cette fois elles sont décidées à aller jusqu'au bout", affirme l'avocat.

Rappel des faits


Le 9 mai 1985, Marie-Ange Billoud, âgée de 19 ans, disparait tour dans des conditions mystérieuses alors qu’elle tente de rejoindre Chambéry, depuis Pontcharra en auto-stop. Elle n’a jamais été retrouvée et l’affaire s’était soldée par un non-lieu. 

Sa disparition survient 4 ans après celle de Liliane Chevènement, âgée de 41 ans dont le corps est retrouvé à proximité du domicile d’Yves Chatain, étranglée avec du fil de fer. L’affaire n’a jamais été élucidée.