Agression d'un professeur à Grenoble : 3 mineurs interpellés, l'instigateur voulait se venger d'avoir été exclu

L'agression avait eu lieu à l'arrêt de tramway, juste devant le lycée. / © Google Maps.
L'agression avait eu lieu à l'arrêt de tramway, juste devant le lycée. / © Google Maps.

L'enquête avance après le passage à tabac vendredi dernier d'un professeur du lycée Emmanuel Mounier à Grenoble. 3 mineurs ont été arrêtés tôt ce jeudi 14 février 2019. L'un d'eux voulait se venger d'avoir été exclu de l'établissement.

 

Par Yann Gonon

3 jeunes garçons ont été interpellés ce jeudi 14 février 2019 dans l'agglomération de Grenoble. Ils sont suspectés d'être les auteurs du passage à tabac d'un professeur du lycée Mounier vendredi dernier.

L'enquête semble donc avoir fait un grand pas ce jeudi matin. Peu après 6 heures, 3 individus ont été arrêtés dans l'agglomération de Grenoble et placés en garde à vue.

Selon le parquet, les 3 personnes interpellées sont mineures. 2 garçons sont âgés de 15 ans, le 3e n'a que 17 ans et serait l'instigateur de l'agression.

Toujours selon le parquet, le jeune de 17 ans aurait voulu se venger de son professeur à qui il reprochait son exclusion.

Les 3 jeunes individus seront déférés demain, vendredi, devant un juge d'instruction pour "violences en réunion avec une ITT supérieure à 8 jours sur un enseignant".

Vendredi dernier, un professeur de Français avait été attaqué à la sortie du lycée Emmanuel Mounier, au niveau de l'arrêt de tramway. 3 ou 4 individus cagoulés l'avaient roué de coups.
 

Hier mercredi, les collègues de l'enseignant agressé avaient organisé un rassemblement devant l'établissement pour dire "non à la violence".
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus