• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

L'Algérie en finale de la CAN : quatre personnes interpellées à Grenoble en marge des festivités

Quatre personnes ont été interpellées à Grenoble en marge des festivités pour la qualification de l'Algérie en finale de la CAN. Photo d'archives. / © Henri PORCHIER / MAXPPP
Quatre personnes ont été interpellées à Grenoble en marge des festivités pour la qualification de l'Algérie en finale de la CAN. Photo d'archives. / © Henri PORCHIER / MAXPPP

Quatre hommes de 17 à 33 ans ont été interpellés dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 juillet, en marge des festivités pour la qualification de l'Algérie en finale de la CAN. Feu de poubelle, outrages, rébellion... ces supporters algériens ont terminé la nuit au poste.

Par MD

Des centaines de personnes ont pris part aux festivités dans les rues de Grenoble après la qualification de l'Algérie en finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN), dimanche 14 juillet. Les Fennecs se sont imposés face au Nigeria (2-1) pour le plus grand bonheur des supporters isérois. Mais en fin de soirée, les scènes de liesse ont parfois dérapé, causant l'interpellation de quatre personnes.
Premier méfait peu après minuit. Un supporter de 33 ans a été appréhendé par la police après un rodéo urbain cours Jean-Jaurès, mais l'individu a refusé d'obtempérer. Quand les fonctionnaires finissent par l'appréhender, il se rebelle et les forces de l'ordre constatent qu'il n'est pas titulaire du permis de conduire avant de l'embarquer. Dans la même rue, une heure plus tard, un homme de 31 ans est interpellé à son tour pour "outrages et rébellion sur personne dépositaire de l'autorité publique".

Puis autour de 2 heures du matin sur le boulevard Joseph-Vallier, à Grenoble, un mineur de 17 ans et un jeune homme de 19 ans ont également été interpellés. Les deux suspects auraient tenté de mettre le feu à des poubelles, indique la police. Ces quatre hommes ont fini la nuit en garde à vue.

 

Sur le même sujet

Les joies du vélo-rail dans le Bugey: une idée détente pour les vacances

Les + Lus