• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Blocage de l’université à Grenoble : la consultation électronique est lancée

Plus de 50.000 étudiants et personnels de l'université Grenoble Alpes étaient appelés à s'exprimer sur le blocage du campus. / © France 3 Alpes
Plus de 50.000 étudiants et personnels de l'université Grenoble Alpes étaient appelés à s'exprimer sur le blocage du campus. / © France 3 Alpes

La direction de l’Université Grenoble Alpes propose aux étudiants et personnels de s’exprimer sur la situation de blocage.  Elle a lancé ce mardi 24 avril 2018 à 8 heures une consultation électronique. Plus de 50.000 personnes sont appelées à voter jusqu’à demain soir.

Par Anne Hédiard

Le vote a débuté ce mardi à 8 heures il se poursuivra jusqu’à demain 17 heures.

45.000 étudiants et plus de 6.000 personnels de l’université sont appelés à se prononcer sur le blocage du campus.

Ils doivent répondre à la question suivante : "Etes-vous favorable à la liberté d’accès aux bâtiments des étudiants et des personnels permettant notamment la mise en œuvre des examens dans des conditions normales à l’Université Grenoble Alpes ?"

La consultation est organisée par des moyens électroniques qui permettent "d'assurer l'anonymat des réponses" précise la direction de l’Université.

Elle fait l'objet d'une déclaration à la CNIL dans le respect des obligations informatiques et libertés. Les données seront conservées une semaine.

La direction, qui veut pourvoir garantir la liberté d’accès et de travail des étudiants et personnels et la mise en œuvre des examens dans des conditions normales, souhaite s’assurer du soutien de sa communauté.

Certaines associations ont d'ores et déjà annoncé qu'elles boycotteraient le scrutin. "Chaque vote doit être précédé par un débat d'opinions libre et ouvert, ce qui n'est pas le cas en dehors des Assemblées générale" dénoncent les opposants à la loi d'Orientation Réussite des Etudiants (ORE).


De son côté, la direction de l'université se dit prête à mettre à disposition des locaux pour que "ces débats aient lieu dans des conditions habituelles de débat démocratique, respectueux des personnes et de l'institution qui les accueillent."

Les résultats de la consultation seront communiqués dans la soirée du 25 avril.



Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : nouvelles découvertes sur le site archéologique de Corent

Les + Lus