Cancer du sein : des soignantes de la clinique de Voiron lancent un appel au don de sous-vêtements pour les femmes opérées

Publié le

À la clinique Chartreuse de Voiron, l’association Entr’Elles collecte de la lingerie adaptée aux femmes opérées d’un cancer du sein. Ses membres, des soignantes de l’établissement, envoient ensuite gratuitement ces dons aux malades dans toute la France.

Difficile de manquer leur stand dans le hall de la clinique privée voironnaise. Au milieu du couloir, décoré de cotillons à l’occasion d’Octobre Rose, les membres de l’association Entr’Elles entourent une table fuchsia couverte de soutiens-gorge. A première vue, ils ressemblent à ceux que l’on pourrait trouver dans la penderie de n’importe quelle femme. À un détail près.

"Les soutiens-gorge que l’on collecte aujourd’hui sont adaptés à recevoir une prothèse transitoire pour les femmes opérées d’un cancer du sein, explique Marie Vessard, infirmière et membre de l’association. Il y a une petite poche à l’intérieur du bonnet qui permet de mettre la prothèse dedans."

Donnés par d’anciennes patientes, ces sous-vêtements sont ensuite proposés gratuitement aux femmes opérées d’un cancer du sein. L’association publie les photos et les tailles des modèles sur sa page Facebook puis les envoie gratuitement dans toute la France aux femmes intéressées.

Infirmière, Cathy Rochas a créé Entr’Elles en 2018, après une discussion avec une collègue elle-même récemment opérée de la poitrine. "On se demandait ce que devenaient ces sous-vêtements une fois que la personne était reconstruite ou avait guéri de son cancer. On n’a pas trouvé de réponse, donc l’association est née comme ça, avec l’idée de récolter et donner gratuitement ces sous-vêtements aux femmes qui en ont besoin, parce que c’est cher."

L’association collecte aussi des maillots de bain, et des turbans servant à masquer les dégâts de la chimiothérapie.

Soulager le corps et l’esprit

Pour redonner le sourire après une chirurgie, les membres de l’association ont aussi imaginé les "Pink Box", des boîtes garnies par des commerçants de Voiron et remisent à chaque patiente après leur opération. 

"Le cancer du sein atteint l’image de la femme, car elle est amputée dans sa féminité, explique Carole Rigaud, infirmière coordinatrice et membre de l’association. Donc il nous semblait important d’apporter un geste de réconfort avec les dons de Pink Box pour que ces femmes se sentent soutenues dans la lutte qu’elles affrontent. Les gens se sentent seuls dans la maladie, et le fait de recevoir quelque chose d’un inconnu prend tout son sens. Elles se disent que quelqu’un a pensé à elle, et c’est énorme. On reçoit beaucoup de lettres de remerciement pour dire que ça a été très apprécié."

Que ce soit au bloc opératoire, ou à travers leur association, ces soignantes œuvrent toute l’année pour soulager les patientes atteintes d’un cancer du sein. Une maladie qui touche près d’une femme sur huit en France.

Pour faire don d’un sous-vêtement post-opératoire adapté, vous pouvez contacter l’association à l’adresse mail suivante : asso.entrelles.38@gmail.com. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité