Coronavirus : un adolescent de 13 ans écope de 1500 euros d'amende pour non-respect du confinement

© Nathalie Rapuc / France 3 Alpes
© Nathalie Rapuc / France 3 Alpes

Les policiers ne plaisantent pas avec le respect des règles de confinement. Près de Grenoble, un adolescent de 13 ans l'a appris à ses dépends. Déjà verbalisé il y a deux jours, il a écopé ce vendredi 27 mars de 1500 euros d'amende.

Par Yann Gonon

S'il est plutôt bien respecté dans l'ensemble, le confinement instauré pour limiter la progression de l'épidémie de coronavirus, n'en est pas moins bravé régulièrement. Sans autorisation de sortie, c'est la sanction assurée en cas de contrôle. Près de Grenoble, un garçon de 13 ans a écopé ce vendredi 27 mars d'une très, très grosse amende.

C'est sur la commune de Saint-Martin-le-Vinoux, dans l'agglomération grenobloise, que la verbalisation a eu lieu ce vendredi après-midi. En patrouille sur l'avenue du Général Leclerc, les policiers ont intercepté un adolescent. Ils lui ont demandé de leur fournir la dérogation nécessaire pour sortir en ces temps de confinement. Malheureusement pour lui, le jeune garçon n'avait pas l'autorisation nécessaire.
 

En souhaitant le verbaliser, les policiers se sont alors aperçus que le jeune homme était un "récidiviste". Il avait déjà été arrêté une première fois il y a deux jours et verbalisé pour non-respect du confinement à hauteur de 135 euros. Parce qu'il est mineur, il a été ramené au commissariat de Grenoble. Ses parents sont venus le chercher. Ils devraient recevoir l'amende de 1500 euros par courrier dans les trois jours.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus