Coronavirus et confinement : une application pour ne pas dépasser le kilomètre autorisé développée par deux Grenoblois

Pas facile de déterminer le périmètre du kilomètre de course autorisée, une fois par jour, en période de confinement. Pour y remédier, deux jeunes Grenoblois ont passé tout un week-end à développer une application web. 

Les règles pour la période de confinement, interdisent les sorties pour courir de plus d'un kilomètre du domicile
Les règles pour la période de confinement, interdisent les sorties pour courir de plus d'un kilomètre du domicile © Mérième Stiti
Compter le temps, la distance et l'allure de course ne suffit plus pour sortir courir. Depuis le durcissement des règles de confinement, le 25 mars, les sportifs ne doivent pas dépasser une sortie d'une heure par jour et dans un périmètre d'un kilomètre maximum autour de leur domicile. Difficile alors de savoir exactement où se situe cette limite. Loïc Bouvet et Maxime Girard, deux jeunes Grenoblois âgés de 24 et 25 ans, ont développé une application web qui calcule cette zone autorisée en fonction d'une adresse.

L'application appelée Covidradius est née de la volonté de Loïc Bouvet, ingénieur réseau, et du travail de Maxime Girard, ingénieur en développement web. Tous deux confinés dans leurs domiciles, les jeunes Grenoblois se sont lancés "un défi technologique" pour mieux appréhender les règles de confinement. 
 

"Il se couchait à 1 heure ou 2 heures du matin"

"Notre objectif est d'aider nos concitoyens, ceux qui courent ou promènent leur chien." En un week-end, la base de leur application est prête et le 26 mars, mise en ligne gratuitement. "Il se couchait à 1 heure ou 2 heures du matin pour travailler sur l'appli" détaille Loïc. 

Sur ordinateur et smartphone, l'outil dessine précisément le périmètre de course autorisé à partir d'une adresse. Mais le véritable atout de Covidradius, est d'établir le périmètre "isochrone". Contrairement à Google Maps et d'autres applications, elle prend en compte les immeubles, boulevards et reliefs que peuvent contourner les marcheurs et coureurs. 
 
Un cercle et un périmètre plus précis est tracé par l'application.
Un cercle et un périmètre plus précis est tracé par l'application. © Site web

Ainsi, sur la carte, est tracée une forme irrégulière et différente, selon l'adresse indiquée. Autre avantage : l'application fait vibrer le téléphone pour signaler une sortie de la zone délimitée. « Et aucune donnée n’est stockée ni récupérée. »


Un minuteur integré

À présent, l'heure est à l'amélioration. Grâce aux messages qu'ils reçoivent des utilisateurs de cet outil, les concepteurs réfléchissent à de nouvelles options. D'ores et déjà, l'application est dotée d'un minuteur qui calcule le temps de sortie, limitée à une heure en période de confinement. "Au départ, il est vert, puis au bout de 30 minutes, il devient jaune et lorsqu'il reste quinze minutes, il est rouge" décrit Loïc. 

Pour aider les promeneurs de chiens, le concepteur pense également à créer une alarme pour signaler le dépassement d'un couvre-feu, selon la zone d'habitation. 

L'application n'est pas encore disponible sur Google Play Store ou App Store, mais elle est partagée sur les réseaux sociaux, par des influenceurs et sportifs de haut niveau. Pour Maxime et Loïc, le défi est bel et bien relevé.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : conseils pratiques santé société sport course à pied