Coronavirus. Le maire de Grenoble demande la réouverture des merceries et des magasins de tissu

Pour permettre aux habitants de confectionner des masques en tissu, le maire de Grenoble a demandé au Préfet de l'Isère de rouvrir les merceries et des magasins de tissu.

Les habitants sont de plus en plus nombreux à confectionner eux-mêmes des masques en tissu.
Les habitants sont de plus en plus nombreux à confectionner eux-mêmes des masques en tissu. © Nick Zonna/IPA Agency/Maxppp
Afin de "tenir le cap posé par le Président (des masques pour tous dès le 11 mai)", le maire de Grenoble Eric Piolle (EELV) a adressé un courrier au Préfet de l'Isère jeudi 16 février pour lui demander une dérogation permettant la réouverture des merceries et des magasins de tissu. 
 
"A la suite des annonces du gouvernement et du Président de la République, nous recevons des demandes de plus en plus importantes de la part de Grenobloises et de Grenoblois qui souhaitent s'impliquer dans cette démarche et se procurer les matériaux nécessaires à la confection de ces masques en tissu", écrit Eric Piolle dans ce courrier.
 


Lors de son allocution télévisée du lundi 13 avril, Emmanuel Macron a en effet promis un masque "grand public" pour chaque Français lors de la sortie du confinement le 11 mai. Le port généralisé de masques est par ailleurs recommandé par l'Académie de médecine en complément des gestes barrières que sont le lavage des mains et la distanciation sociale.

Si la Ville de Grenoble s'est déjà engagée dans la confection de masques en tissu, "avec la mobilisation des costumières du Théâtre municipal et la constitution d'un réseau de couturières bénévoles", Eric Piolle souhaite désormais "faciliter la confection de masques en tissu par les particuliers".

Une "demande spéculative"

Cette semaine, dénonçant "une demande spéculative" sur les masques, le maire de Grenoble a lancé un appel à l'Etat. Aux côtés de France Urbaine, une organisation qui regroupe les élus des grandes villes, Eric Piolle est monté au créneau pour réclamer un plan "précis" concernant la distribution des masques à la population.

 

Une demande que le maire de Grenoble réitère dans ce nouveau courrier au Préfet. "Il apparaît indispensable que le rôle des collectivités soit clarifié au niveau national en matière de commande, approvisionnement, stockage et distribution de masques pour préserver la solidarité nationale et éviter des logiques concurrentielles", écrit-il. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter