Coupe du monde de rugby 2023 : qui est Louis Bielle-Biarrey, plus jeune joueur du XV de France ?

L'Isérois Louis Bielle-Biarrey, 20 ans, s'apprête à connaître sa première Coupe du monde dès ce jeudi 14 septembre lors du match face à l'Uruguay. Le benjamin du XV de France, formé au FC Grenoble, pourrait être une révélation de la compétition.

Il est une des "demi-surprises" de la liste de Fabien Galthié. À 20 ans seulement, Louis Bielle-Biarrey est le plus jeune joueur du XV de France, qui s'apprête, ce jeudi 14 septembre, à faire son entrée dans la Coupe du monde 2023 face à l'Uruguay.

Le jeune Isérois pourrait bien faire partie des révélations de la compétition alors qu'il aurait pu être champion du monde avec les U20, titrés en Afrique du Sud en juillet dernier. Quelques mois plus tard, c'est finalement avec les A, les grands, que Louis Bielle-Biarrey vise le titre suprême.

Né et formé à Grenoble

Une ascension incroyable pour le joueur de Bordeaux-Bègles, originaire de l'Isère et formé au FC Grenoble. Né à La Tronche (commune voisine de la capitale des Alpes) d'une mère réunionnaise et d'un père toulousain, tous deux ingénieurs, "P'tit Louis" découvre le rugby à l'âge de 5 ans au club de Seyssins, toujours en Isère.

À 13 ans, il quitte son club formateur pour faire ses classes dans la grande institution de la région, le FC Grenoble, réputé pour faire éclore de jeunes talents comme Vincent Clerc ou, plus récemment, l'Italien Ange Capuozzo.

Il arrive en 2016 au FCG, avec un physique encore fragile : 1,65 mètre à 16 ans. Puis, il finit par grandir et s'épaissir : 1,85 mètre et 84 kg aujourd'hui. Mais avant même de disputer le moindre match chez les professionnels du FCG, il est repéré par Bordeaux à 18 ans. En marge de ses premiers pas à l'UBB, il passe un bac scientifique avec mention bien et entame des études en gestion des entreprises et administration.

Absent face aux All Blacks

"Ptit Louis" a connu la première de ses trois sélections lors des matches de préparation. "Il est épatant", a d'ailleurs lancé son coéquipier de l'UBB Maxime Lucu. En plein rêve, Louis Bielle-Biarrey ne compte pas s'arrêter là.

Le parcours de Paul Bielle-Biarrey "avec les équipes de France jeunes annonce une montée en puissance cohérente. (...) Le rugby français peut être fier de sortir des jeunes joueurs avec un tel potentiel. À nous maintenant de les accompagner pour qu'ils se développent et deviennent des joueurs maîtres. Pour le moment, on attend qu'ils apportent leurs qualités, l'insouciance de la jeunesse et leur potentiel rugbystique", a déclaré le sélectionneur Fabien Galthié en août.

Le jeune homme ne fait pas partie de la feuille de match du sélectionneur pour ce premier choc face aux All Blacks. En effet, des joueurs plus expérimentés comme Damian Penaud ou Gabin Villière lui sont, pour le moment, préférés. "J'ai envie de montrer tout ce que je peux montrer à l'entraînement. J'ai envie d'avoir zéro regret donc je me donne à fond. La pire chose qui puisse m'arriver, c'est de ne pas tenter et d'avoir des regrets à la fin de la prépa. Je donne tout, on verra bien à la fin", a-t-il déclaré début août.

"Je me sens bien, ça fait deux-trois ans que tout va très très vite. J'essaie de rester le plus simple possible et de ne pas trop me poser de question", avait-il ajouté, alors qu'il pourrait faire sa première apparition dans la plus prestigieuse des compétitions lors des prochains matches.