Coupe du monde : des scènes de joie à Grenoble, plusieurs interpellations et un blessé à Annecy après la victoire de la France face au Maroc

Après la victoire de la France face au Maroc (2-0) lors de la demi-finale de la Coupe du monde, ce mercredi soir au Qatar, les supporters se sont rassemblés en nombre dans les rues de Grenoble et d'autres villes de la région. Des scènes de joie ont éclaté partout et quelques incidents ont eu lieu, en Haute-Savoie notamment où un homme a été transporté à l’hôpital.

La France est qualifiée pour la finale de la Coupe du monde. Dans le centre-ville de Grenoble, klaxons, pétards, feux d’artifices... les supporters ont fêté la victoire des Bleus face au Maroc (2-0) et ont laissé exploser leur joie : "Les Français ont marqué et ça nous rend heureux, c’était une très bonne soirée, ils ont bien joué, bravo à eux", lâche une automobiliste au micro de France 3 Alpes, "C'est un plaisir fou, c'est extraordinaire", ajoute un autre.

A Grenoble, feux de poubelles et jets de projectiles 

Au plus fort de la soirée dans la capitale des Alpes, les forces de l’ordre ont comptabilisé près de 2 000 personnes sur le cours Jean-Jaurès. Plusieurs incendies de poubelles et des jets de projectiles ont été constatés. Au total, 4 personnes ont été interpellées au cours de la soirée à Grenoble, elles ont toutes été relâchées. Aucun blessé n’est à déplorer.

En Haute-Savoie, une interpellation et un homme à l’hôpital

À Annecy, une interpellation a eu lieu après des jets de projectiles sur les forces de l'ordre et un homme a été évacué à l'hôpital, blessé lors d'une rixe, selon la préfecture de Haute-Savoie.

À Voiron, un jeune homme de 18 ans a été interpellé. "Il effectuait un rodéo moto et a percuté plusieurs véhicules en stationnement", indique la police.

Dans d’autres villes de la région, l’ambiance est restée très festive et aucun débordement n’a eu lieu. À Vienne, par exemple, près de 300 supporters ont envahi le centre-ville sans causer de dégâts. A Bourgoin-Jallieu, les forces de l’ordre ont constaté des tensions entre supporters de la France et du Maroc accompagnées de jets de bouteilles et de projectiles, le calme est revenu rapidement et aucune interpellation n’a eu lieu.

En France, des centaines d’interpellations et un adolescent mortellement fauché

En France, 250 personnes ont été interpellées, dont une centaine en dehors de l’agglomération parisienne et une quarantaine se revendiquant comme étant des membres de l’ultradroite.

Dans l’Hérault, le bilan de la soirée a été beaucoup plus dramatique, un garçon de 14 ans a perdu la vie après avoir été percuté par une voiture au cours de la soirée, le chauffeur, qui a pris la fuite, est recherché par les forces de l’ordre.