Criterium du Dauphiné : des bons plans de randonnée pour profiter du passage des coureurs lors de la 6e étape

A l'occasion de la 6e étape du Criterium du Dauphiné, ce vendredi 4 juin, entre Loriol-sur-Drôme et Le Sappey-en-Chartreuse, Cyrille Crionnet, technicien sentiers de la Métropole grenobloise, a repéré des itinéraires et des spots pour ne rien rater du passage des coureurs.

Illustration. Le passage du peloton du Criterium du Dauphiné dans les Alpes, en 2020.
Illustration. Le passage du peloton du Criterium du Dauphiné dans les Alpes, en 2020. © Anne-Christine Poujoulat/AFP

Les accès aux sites d’arrivée et de départ du Critérium du Dauphiné seront limités ce vendredi 4 juin au Sappey-en Chartreuse, en raison des conditions sanitaires. En revanche, rien n’interdit d’aller à la rencontre des coureurs en empruntant les sentiers de randonnée ou même à vélo. Voici quelques itinéraires conseillés par Cyrille Crionnet, technicien sentiers de la Métropole grenobloise.

Deux idées de randonnée pour les bons marcheurs : 

1ère idée au départ du parking de col de Vence vers la croix de Saint Bruno (être à la Croix de Saint Bruno vers 15h15 pour voir les coureurs) :

Emprunter le sentier en direction du Fort du Saint-Eynard (1 330 m). Un arrêt s’y impose pour sa vue imprenable sur la vallée du Grésivaudan et la chaîne de Belledonne, du Vercors et de la Matheysine. Si la météo est favorable, on tutoie le Mont Blanc. Les rapaces aiment jouer avec les turbulences le long de la falaise vertigineuse.

Puis direction Ancienne Batterie > Pillonnières > croix de Saint Bruno, où les coureurs passent vers 15h15.

Dans la montée, une halte s’impose au marais des Sagnes. C’est le plus grand marais d’altitude du Parc naturel régional de Chartreuse. 

On peut ensuite pousser jusqu’au col de Palaquit. Le col se révèle un bon spot pour admirer la technique des coureurs en descente dans le virage serré en direction de Sarcenas, vers 14h45.

2ème idée au départ de Mas caché, route de Clémencières vers La Citadelle (être à la Citadelle à 14h45 pour profiter de la montée des coureurs vers le col de Clémencières) :

Une jolie montée alternant sous-bois et clairières entre le Néron et le mont Rachais. On traverse plusieurs hameaux, La Gomma, Lachal, Lèvetière avant d’atteindre la Citadelle.

Après la course, on continue la boucle vers Clémencières qui s’approche du Néron et longe de belles prairies. Puis Ripaillière, le Moulin avant de rejoindre Mas Caché.

 

Deux idées de randonnée plus faciles :

1ère idée au départ de Corenc Village > col de Vence (être au col de Vence vers 15h pour assister à la montée des coureurs et passage en épingle à 5 km de l’arrivée au Sappey-en-Chartreuse) :

Ce sentier part à la découverte des hauteurs de Corenc et de la tour des chiens juchée sur son promontoire et qui offre un large panorama sur la chaîne de Belledonne, le Taillefer, le Grand-Serre, l’Obiou et les falaises du Vercors. 

Le départ se fait de Corenc village direction tour des chiens, puis château Pilon. L'arrivée se fait sur une petite route au niveau de la Chapelle (765 m). Le col de Vence est juste au-dessus, les coureurs doivent y passer vers 15h. Après leur passage, il est possible de redescendre avec la ligne Flexo 62 à l’arrêt col de Vence.

2ème idée au départ de Quaix-en-Chartreuse vers pont Dormie puis pont de Vence pour voir les coureurs sprintés dans le virage à droite.

Quaix-en-Chartreuse est l’une des premières communes du Parc naturel régional de Chartreuse. Située dans un véritable écrin de verdure, elle offre plusieurs chemins de randonnée pour tous les niveaux.

Il faut traverser dans un premier temps le Pont Dormie qui enjambe le ruisseau de Sarcenas, puis une passerelle en bois sur la Vence, avant de remonter en direction du pont de Vence. On peut pique-niquer au bord de la Vence. A cet endroit, il faudra être vigilant : les coureurs seront en descente et passeront à vive allure.

Il existe une option pour mieux profiter du peloton : on peut rejoindre le hameau de La Frette par un sentier non balisé mais large qui part sur la droite une cinquantaine de mètres avant le pont de Vence. Au bout d’un kilomètre globalement montant on rejoint le hameau de La Frette. Il ne reste plus que 300 mètres à effectuer sur la route pour atteindre le sommet de la "Côte de La Frette". A cet endroit la course sera dans une portion montante.

Le profil de la 6e étape du Criterium du Dauphiné, ce vendredi 4 juin, entre Loriol-sur-Drôme et Le Sappey-en-Chartreuse.
Le profil de la 6e étape du Criterium du Dauphiné, ce vendredi 4 juin, entre Loriol-sur-Drôme et Le Sappey-en-Chartreuse. © DR

 

Trois idées pour les cyclistes :

Un itinéraire facile

Au départ du jardin des Dauphins sous la Bastille, on s’élance sur les berges de l’Isère jusqu’à Voreppe. Un petit itinéraire pour ne pas trop mouiller le maillot. On se poste alors sur la route en direction du col de la Placette dans un des tous premiers virages de la montée pour voir passer le peloton dans la première ascension en Chartreuse.

Un itinéraire de moyenne difficulté

La boucle du Sappey-en-Chartreuse (33,8 km) est une grande classique des Grenoblois. Elle offre depuis Grenoble ou Saint-Martin-le-Vinoux une montée sur un versant à l’ombre avec de nombreuses vues dégagées sur la vallée, le plateau du Vercors.

Ce vendredi, les opportunités seront nombreuses de voir passer les coureurs selon l’heure, au 6ème kilomètre col de Clémencières, au 16ème kilomètre col de Palaquit et bien sûr le col de Vence. Au total, 1042 mètres de dénivelé positif avec un point culminant au col de Palaquit (1171m). A faire en vélo électrique ou vélo musculaire.

Un itinéraire difficile

Pour les costauds déjà bien entraînés et qui n’ont pas peur de pédaler sous le soleil, l’étape Corenc-col de Vence s’impose. Le pourcentage est sévère mais les beaux points de vue compensent les efforts fournis pour atteindre le sommet. Les amoureux de calme et de forts pourcentages passeront par la mairie de Corenc, puis à gauche devant l'abreuvoir, ensuite à droite quand on croise la route principale. Nouveau croisement 50 m plus loin, à gauche et on continue toujours tout droit pour arriver juste sous le col.

Au total, 6 kilomètres pour 600 mètres de dénivelé avec des passages à 20 %. Objectif : être au col de Vence à 15 heures pour voir le peloton des coureurs du Critérium du Dauphiné.

Une idée pour ceux qui ne souhaitent ni marcher, ni faire du vélo

La Ligne Flexo 62 assure la liaison entre Notre-Dame/musée de Grenoble et le col de Vence à partir de 7h45 vendredi 4 juin. Elle sera renforcée par deux bus (120 personnes) à 14h15 au départ de Notre Dame-Musée pour assurer l’accès au Sappey-en-Chartreuse avant la fermeture de la route au col de Vence.

De quoi permettre aux spectateurs de se rendre sur le parcours (col de Vence ou Gouillat). Les retours en bus sont possibles à 16h46, 17h46 et 18h46. La SEMITAG accorde un geste bien sympathique puisque le voyage validé à l’aller sera aussi valable au retour.

 

Les derniers conseils de Cyrille Crionnet

Il est recommandé de suivre les sentiers balisés et ne pas s’en écarter. Il ne faut pas marcher, ni pique-niquer dans les prairies de fauche ce qui nuit à la qualité du foin et perturbe ces refuges de biodiversité. Il est également conseillé de ne jamais rien jeter au bord des routes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
critérium du dauphiné cyclisme sport randonnée nature