REPLAY. Eric Piolle, le maire de Grenoble qui se rêvait président de la République

Publié le Mis à jour le
Écrit par Françoise Boissonnat
Rêve de hauteur.
Rêve de hauteur. © 13Prods

Grenoble capitale verte de l’Europe 2022… La couleur préférée du maire de la ville Eric Piolle que la France en vrai a suivi dans sa campagne à la primaire écolo. "Eric Piolle, le pèlerin vert", portrait d’un homme clair-obscur.

Il dit qu’il ne lui a fallu que deux secondes pour se remettre de son échec à la primaire écolo. Soit. C’était en septembre 2021. Eric Piolle, premier maire vert à la tête d’une ville de plus de 100 000 habitants depuis 2014, se serait pourtant bien vu vainqueur : "L’heure des lanceurs d’alerte est passée. Maintenant il faut une présidence écologiste". Le soir de ce premier tour de la primaire, arrivé 4e sur 5 au sortir des urnes, il dira à ses administrés : "C’est l’écologie de la loose ce soir !" Administrés dont il est proche. Eric Piolle est avant tout un homme de terrain et le seul élu local des cinq prétendants verts à l’Elysée. Peut-être trop local…

C’est l’écologie de la loose ce soir

Eric Piolle

le 19/09/21

Et c’est un drôle de type que l’on découvre dans le film de Raphaël Ruffier-Fossoul et Sigried Buchy.

« On a compris assez vite que l’on suivait quelqu’un qui allait perdre… Il séduisait la base mais sans réussir à percer », Raphaël Ruffier-Fossoul

Raphaël Ruffier-Fossoul et Sigried Buchy ont suivi Eric Piolle en campagne pendant 18 mois. Il était alors présenté comme l’adversaire le plus "sérieux" de Yannick Jadot : "On a suivi le candidat de la base militante. On avait envie de voir cette nouvelle façon de faire de la politique, explique Raphaël Ruffier-Fossoul, réalisateur. Une méthode assez clivante, sans recherche du consensus à tout prix. Mais on a compris assez vite que l’on suivait quelqu’un qui allait perdre. Il séduisait la base mais sans réussir à percer."

Dans son tour de France, qu’il arpente comme un "pèlerin vert" de l’écologie, Eric Piolle porte la bonne parole. Celle qui a fait son succès en 2014 lors de municipales à Grenoble, celle qui a ouvert la voie à une autre gouvernance réunissant les gauches et les citoyens. Très proche de la base, il n’a pas, selon le Raphaël Ruffier-Fossoul "su créer l’idée qu’il pouvait être présidentiable. Il n’a peut-être pas fait ce qu’il fallait pour gagner…"

Laïcité, transition écologique, culture, politique de la ville, le maire de Grenoble défend ses actions et donne à entendre ses analyses. Celui qui "aime la vie, la joie" ne perd pas de temps. Radical pragmatique, il déroule son programme sans état d’âme : "Son cabinet est très fort pour couper les têtes s’il y a des velléités de faire entendre des voix plus fortes que d’autres…", explique Eve Moulinier journaliste politique au Dauphiné Libéré. 

Mon but, c’est de réintroduire du spirituel dans la vie politique

Eric Piolle

De l’homme on n’apprend pas grand-chose. Il cloisonne le politique et… le reste. On a l’impression que tout glisse sur lui comme « sur les plumes d’un canard » selon sa propre expression. Pourtant, Eric Piolle, compagnon de route de l’Eglise catholique, ingénieur de formation est un homme en quête de sens. Le mental d’un sportif, le leadership d’un chef d’entreprise, le vocabulaire des deux, le tout saupoudré d’humanisme, Eric Piolle pense qu’il fait partie de ceux qui ont un destin. Le sien est de porter l’écologie au pouvoir et si ce n’est pas en 2022 ce sera en 2027… Mais ça, c’est une autre histoire…

« Eric Piolle, le pèlerin vert », un documentaire réalisé par Raphaël Ruffier-Fossoul et Sigried Buchy (produit par 13Prods et Francetv-Aura) diffusé le jeudi 13 janvier 2022 à 22h50 dans la case documentaire "La France en vrai" sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Revoir le documentaire en intégralité

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.