Estimée à plus de 30000 euros, une torche des Jeux olympiques de Grenoble va être vendue aux enchères

Une torche des Jeux olympiques d'hiver de Grenoble 1968 va être mise aux enchère fin février. Ce flambeau, l'un des derniers fabriqué manuellement, est estimé entre 30 000 et 50 000 euros.

Le patineur artistique Alain Calmat allumant la flamme olympique lors de la cérémonie d'ouverture des JO d'hiver de Grenoble 1968. (Archives)
Le patineur artistique Alain Calmat allumant la flamme olympique lors de la cérémonie d'ouverture des JO d'hiver de Grenoble 1968. (Archives) © Valerie GENIN / MAXPPP

Il en existe 33 exemplaires dans le monde, dont l'un va être mis en vente le 27 février. Une torche des Jeux olympiques d'hiver de Grenoble 1968 risque de déchaîner les passions chez les collectionneurs lors de sa mise aux enchères à Vannes (Morbihan). Ce flambeau officiel des Xe JO est estimé entre 30 000 et 50 000 euros.

Il était jusqu'ici conservé par la famille d'un membre du comité d'organisation des Jeux de Grenoble, peut-on lire sur le site Interenchères. Et rares sont les torches olympiques comme celle-ci qui finissent aux enchères. "Certaines ont été cassées, d’autres ont disparu, quelques-unes sont dans des musées. Mais très peu se retrouvent en salle des ventes", explique Me Jack-Philippe Ruellan, le commissaire-priseur au Télégramme. Inspirée de l'Antiquité, la torche arbore une structure en tôle cuivrée avec, au sommet, les trois insignes officiels des Jeux dessinés par Roger Excoffon.

Il s'agit de l'une des dernières torches fabriquée manuellement avant la production en série de flambeaux olympiques. Elle a été transportée par plus de 5 000 relayeurs sur plus de 7 000 kilomètres, des ruines du temple d'Héra à Olympie à la vasque olympique de Grenoble, avant l'ouverture officielle des JO d'hiver le 6 février 1968, il y a 53 ans.

Ces torches olympiques affolent toujours les enchères. Elles rappellent l'âge d'or du ski, des sports d'hiver et leurs grands noms : Jean-Claude Killy, Alain Calmat ou Daniel Robin. Un collectionneur privé en a acheté une pour 225 000 dollars aux États-Unis à l'été 2019. Et l'année précédente, une autre torche qui a transporté la flamme olympique est partie à 202 240 euros, plus de quatre fois son estimation haute à l'époque.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire culture jeux olympiques sport