• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Festival FITA : rencontre de l'artiste Rachid Bouali, avec les cuisinières de Cuisine Sans Frontières à Grenoble

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Le FITA, le « festival de théâtre action » est de retour ce mercredi 14 novembre 2018 à l'Espace 600 de Grenoble jusqu'au 24 novembre. C'est un théâtre engagé sur les thématiques contemporaines. Le FITA démarre avec la pièce « Sans laisser de trace... » sur l'épopée de ceux qui fuient leur pays.

Par Mai-Linh Nguyen-Stephan

Le FITA, le « festival de théâtre action » est de retour ce mercredi 14 novembre 2018 à l'Espace 600 de Grenoble jusqu'au 24 novembre. 

Le FITA, c'est des spectacles, mais aussi beaucoup de rencontres, d'ateliers et de débats. 

C'est un théâtre engagé sur les thématiques contemporaines, comme l'exil. Il démarre avec la pièce « Sans laisser de trace... » sur l'épopée de ceux qui fuient leur pays. 

Son créateur Rachid Bouali a rencontré les bénévoles de l'association Cuisine Sans Frontières à la Maison des Habitants Chorier-Berriat, des cuisinières et des cuisiniers venus des 4 coins du monde.

Le mafé du Congo, les boulettes du Caucase, la pâtisserie de Tunisie, le FITA, c'est tout ça, un sacré melting-pot, une cuisine des cultures. 

Sur scène Rachid, raconte comment, les cuisinières et cuisiniers sont arrivés, malgré toutes les frontières et tous les formulaires… 

Lussine a fui l'Arménie avec son mari et leurs 2 enfants. Traductrice en anglais, là-bas, elle va passer ici son CAP de pâtisserie.

« Si tu n’as pas vécu ce trajet, tu n’imagines pas ce que c’est. Chaque jour, c’est le stress, chaque jour, tu te demandes ce qu’il va arriver à tes enfants, tu te demandes si tu seras logé ou si tu seras à la rue… Imaginez-vous votre enfant de 8 ans qui vous demande pour Noël des papiers… » Raconte-elle. 

Rachid, lui, vit près de la jungle de Calais. Il y a découvert une force de vie incroyable, comme ici à Cuisine Sans Frontières. Derrière l'étiquette « Réfugiés », il y a « des personnes. »

« Il y en avait un qui s’est retrouvé à Lampedusa et qui disait que le plus dur était de s’auto-persuader qu’on est vraiment des êtres humains et qu’on a une valeur » raconte Rachid. 

Pour déguster la Cuisine Sans Frontières, c’est tous les samedis midi à la Maison des Habitants Chorier-Berriat à Grenoble. Et retrouvez Rachid et Nicolas sur scène, dès ce mercredi 14 novembre 2018 à l'Espace 600 à Grenoble. 

Reportage de Jean-Christophe Pain, Yves-Marie Glo et Lisa Bouchaud
 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Rencontre avec les charbonniers de Limoise dans l'Allier

Les + Lus