• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Grenoble : 4 chiffres à retenir sur la Coupe du monde féminine de football

Grenoble a accueilli cinq matches de la Coupe du monde féminine de football. / © Jeff PACHOUD / AFP
Grenoble a accueilli cinq matches de la Coupe du monde féminine de football. / © Jeff PACHOUD / AFP

Le stade des Alpes a accueilli sa dernière rencontre de la Coupe du monde féminine de football samedi. L'occasion de dresser un bilan de la compétition à Grenoble où cinq matches ont été disputés. D'ailleurs, la ville n'en a pas encore complètement terminé avec ce Mondial...

Par M.D.

Le Mondial féminin 2019 à Grenoble, c'est fini (enfin presque). Allemagne-Nigeria, le dernier match prévu au stade des Alpes, s'est joué samedi 22 juin, presque à guichets fermés. Au terme des cinq matches programmés en Isère, l'heure du bilan arrive pour cette première compétition made in France.

La fréquentation était-elle au rendez-vous ? Quels sont les moments forts ? Que reste-t-il à voir ? Voici ce qu'il faut retenir de la partie grenobloise de cette Coupe du monde.

 

88% de remplissage en moyenne


Le stade des Alpes n'a pas à rougir de sa fréquentation. Avec 88% de remplissage en moyenne, les tribunes grenobloises ont accueilli 79 166 spectateurs en tout sur les cinq matches disputés. Sans surprise, la rencontre qui a réuni le plus de supporters était la huitième de finale Allemagne-Nigeria avec 17 988 personnes.
 

A noter également que la capacité habituelle du stade a été réduite pour l'occasion. Chaque rencontre pouvait accueillir 18 000 spectateurs au maximum contre 1 000 de plus habituellement.

 

200 agents pour assurer la sécurité


La compétition s'est déroulée sous haute protection. En tout, 200 agents ont été mobilisés sur les cinq matches de ce Mondial, dans et aux abords du stade des Alpes. La police nationale a affecté 45 agents qui ont bénéficié du renfort du GIGN ainsi que d'une compagnie de CRS (70 policiers). L'armée de terre était également sur place : 27 militaires de l'opération Sentinelle patrouillaient les jours de matches.
 

Sans compter la sécurité à l'intérieur du stade encadrée par la Fifa avec un effectif d'environ 250 vigiles, stadiers et secouristes déployés pour les fouilles et la sécurité du stade et de ses accès.

 

12 buts


Les joueuses ont donné du spectacle à leur public lors de ces cinq matches. Toutes rencontres confondues, 12 buts ont été marqués avec un leader au classement : l'Australie qui a triomphé de la Jamaïque sur un score de 1-4 lors des matches de poule. C'est d'ailleurs le seul but marqué par les Jamaïcaines en deux rencontres au stade des Alpes.

Les Nigérianes aussi ont disputé deux rencontres devant le public grenoblois. La première leur a largement souri : elles ont remporté une victoire méritée (2-0) face à la Corée-du-Sud, sonnant le glas de leur participation à ce Mondial. Mais le vent a tourné pour le match de huitièmes de finale face à l'Allemagne où le Nigeria s'est incliné 3-0.
 

Le Brésil, qui a ouvert cette Coupe du monde à Grenoble dimanche 9 juin, a également démontré la puissance de son attaque en surclassant la Jamaïque 3-0. Manquait à l'appel la star nationale Marta qui n'était pas encore totalement remise d'une blessure à la cuisse gauche. La joueuse a toutefois semblé détendue puisqu'elle est arrivée au stade en jouant du ukulélé...

Et face à la Nouvelle-Zélande, les Canadiennes n'ont laissé aucune chance à leurs adversaires en les battant 2-0, ce qui leur a permis de rejoindre la tête du groupe E.

 

1 match


Certes, plus de rencontre en live. Mais un dernier match va être diffusé au village de la Coupe du monde de Grenoble : la huitième de finale France-Brésil, dimanche 23 juin à 21 heures. Depuis le début de la compétition, la fan-zone retransmet les grandes rencontres de ce Mondial et ce dimanche soir, ce sera l'occasion de profiter une dernière fois de son ambiance.
 

Et pour ceux qui veulent jouer les prolongations sans faire trop de route, la compétition se poursuit à Lyon où se joueront les deux demies-finales et la finale ! Ne comptez pas vous dégoter une place dans les tribunes, elles sont toutes épuisées. Mais le village de la Coupe du monde reste en place avec son écran géant et ses supporters survoltés...

 

Sur le même sujet

Graines d’opéra : quand des écoliers de Clermont-Ferrand s’essaient au chant lyrique

Les + Lus