Grenoble : après un début de polémique, Sciences Po dément la distribution de repas 100 % halal

La direction de Sciences Po Grenoble a démenti, ce jeudi 21 octobre, la mise en place de repas 100 % halal au sein de la cafétéria de l'IEP.

Non, le "Cafét en Kit" de l'IEP Grenoble ne distribue pas uniquement des repas 100 % halal, assure la direction de Sciences Po Grenoble, ce jeudi 21 octobre.

Un communiqué, publié samedi 16 octobre au soir, sur le compte Instagram de la cafétéria laissait pourtant entendre que le lieu de restauration n'allait, à présent, distribuer que des repas halal aux étudiants.

Le communiqué a été supprimé depuis. Mais trop tardivement semble-t-il, puisque l'UNI, le syndicat étudiant de droite, est rapidement monté au créneau.

Pour l'UNI, une "soumission à l'islamisme"

L'UNI a notamment dénoncé "un nouvel acte de soumission à l'idéologie woke et à l'islamisme", dans un document publié mardi 19 octobre et relayé sur les réseaux sociaux.

"Les étudiants sont presque contraints de consommer de la viande abattue selon les rites musulmans. Sans même parler de la cruauté de cette pratique, les animaux étant conscients lorsqu’ils sont abattus, ce choix est fait au motif de 'l'inclusivité' alors que les pratiquants d'une religion sont favorisés au détriment des autres", poursuit le syndicat.

Ce début de polémique a rapidement enflé sur les réseaux sociaux, non sans rappeler les accusations d'islamophobie d'une partie des étudiants à l'encontre de deux professeurs, en mars dernier.

Un tiers de halal suite à un changement de fournisseur 

Dans son communiqué, la direction de Sciences Po Grenoble tient à rétablir la vérité : "L’association étudiante (...) en charge de la gestion de la cafétéria, suite à un changement de fournisseur et dans un souci de transparence vis-à-vis de sa clientèle, a souhaité communiquer sur leur récente découverte : les produits fournis sont halal. En réalité, seul un tiers des produits fournis par cette boulangerie et vendus par 'Cafét en Kit', sont halal", explique un communiqué de presse, qui met également en avant "le droit à l'erreur (...) surtout de la part de jeunes étudiants qui se confrontent à la gestion d’une activité."

Aucune nourriture de type confessionnel ne peut y être servie.

Communiqué de presse de Sciences Po Grenoble.

"Le choix de ce fournisseur par l’association n’était pas motivé à fournir en viande halal. Elle a surtout pris soin de respecter les contraintes pratiques (livraison), sanitaires (chaîne du froid), économique (rapport qualité-prix)", poursuit le document.

"Les principes de laïcité et de neutralité doivent être respectés au sein de Sciences Po Grenoble - UGA et aucune nourriture de type confessionnel ne peut y être servie", conclut la direction

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société université alimentation viande halal religion