Grenoble : bagarre générale évitée, la police provoque la fuite de 40 jeunes cagoulés devant le collège Aimé Césaire

Publié le
Écrit par C.B.
(illustation)
(illustation) © Isabelle Guyader France 3 Alpes

Plusieurs dizaines de jeunes du quartier Saint-Bruno de Grenoble ont débarqué, munis de barres de fer, devant le collège Aimé Césaire. Ils ont pris la fuite suite à la mobilisation des forces de police. 

C'est le principal du collège Aimé Césaire à Grenoble qui a alerté la police municipale, mercredi 19 mai, en milieu de journée. Certains élèves de son établissement l'avaient en effet informé qu'une bande de jeunes du quartier Saint-Bruno planifiait de venir devant le collège Aimé Césaire pour déclencher une bagarre. 

Des témoins et des images des caméras de la ville ont rapidement confirmé l'information qu'une quarantaine de jeunes cagoulés munis de barres de fer circulaient vers le collège Aimé Césaire. Les services de police se sont donc positionnés devant l'établissement pour en protéger les élèves. À son arrivée sur les lieux, le groupe de jeunes cagoulés a alors pris la fuite à la vue des forces de police. Une dizaine d’entre eux étaient rattrapés et contrôlés. Un individu était même ramené à l’hôtel de police suite à la découverte d’un hachoir dans les buissons, dont il reconnaissait la propriété.

Selon la police grenobloise, les jeunes du collège Fantin Latour dans le quartier de Saint-Bruno ont voulu se venger suite à des bagarres déclenchées par des élèves d'Aimé Césaire sur le parvis du collège Fantin Latour. 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.