Examens 2018
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Grenoble : une commission pour aider les recalés de ParcouSup

Cette commission réfléchit à plusieurs solutions à proposer aux élèves. Parmi elles, la création de classes passerelles qui permettraient aux lycéens de se mettre à niveau dans le cas où une formation en BTS très demandée, et donc très sélective les intéresserait. / © Jordan Guéant
Cette commission réfléchit à plusieurs solutions à proposer aux élèves. Parmi elles, la création de classes passerelles qui permettraient aux lycéens de se mettre à niveau dans le cas où une formation en BTS très demandée, et donc très sélective les intéresserait. / © Jordan Guéant

Une Commission d'accès à l'Enseignement supérieur se tenait ce vendredi 8 juin 2018, au matin au rectorat de Grenoble, en Isère. Le but de la réunion étant de proposer des solutions aux recalés de ParcourSup.

Par AT et J. Guéant

Dans l'académie de Grenoble, 280 lycéens et étudiants n'ont reçu que des réponses négatives. Mais l'Éducation nationale maintient son objectif : chaque élève aura bien une place l'an prochain.

Ce vendredi 8 juin, une commission de la dernière chance pour traiter les dossiers recalés de ParcourSup se tenait donc au rectorat de Grenoble.

"On va faire en sorte de proposer une place à chacun. Nous avons donc des filières en tension très clairement. Nous ne pourrons proposer des place que là où nous sommes en capacité de les accueillir, pour leur réussite, leur projet et pour la qualité de l’enseignement qu’on peut leur proposer", Lionel Valet, vice-président Université Savoie Mont-Blanc.


Encore 647 places à prendre 


Certaines filières, offrent encore quelques places, 647 en licence en langues et sciences humaines exactement. De quoi éventuellement permettre aux 280 lycéens sans option pour l’an prochain de trouver une solution.

Cette commission réfléchit à plusieurs solutions à proposer aux élèves. Parmi elles, la création de classes passerelles qui permettraient aux lycéens de se mettre à niveau dans le cas où une formation en BTS très demandée, et donc très sélective les intéresserait.

Des réponses positives pour 3 lycéens sur 4 de l'Académie de Grenoble


L’Académie de Grenoble souhaite faire de ce nouveau dispositif post-bac une réussite. Elle obtient déjà un meilleur résultat que la moyenne nationale en terme de réponses positives aux vœux effectués avec 3 lycéens sur 4 satisfaits.


Grenoble : une commission pour aider les recalés de ParcouSup
Intervenants : Lionel Valet , Vice-président de l'Université Savoie Mont-Blanc ; Fabienne Blaise, Rectrice de l'Académie de Grenoble ; Ellen Thompson , Chef du service académique d'information et d'orientation - Jordan Guéant, Didier Albrand et Thao Huynh

 

Sur le même sujet

Suicide d'une employée mucinipale à Chambéry : la famille dénonce un harcèlement au travail

Les + Lus