• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Grenoble du chocolat coquin pour la Saint Valentin

Anne-Lise Signouret, l'amour chocolaté. / © Xavier Schmitt - France 3 Alpes.
Anne-Lise Signouret, l'amour chocolaté. / © Xavier Schmitt - France 3 Alpes.

Un geste érotique pour la Saint-Valentin. Offrir un kama Sutra chocolaté. Pour fondre de plaisir.

Par Denis Vigneau-Dugué

A Grenoble la chocolatière propose le Kama-Sutra de la Saint-Valentin. 

D'abord accompagnatrice de voyages, Anne-Lise Signouret a finalement succombé à sa passion du chocolat.

Artisan chocolatier à Gap (Hautes-Alpes) et à Grenoble (Isère), elle a même décroché de nombreux prix. La jeune femme ne manque pas d'imagination.

Elle vient d'associer, pour le meilleur et le plaisir, kama-Sutra et chocolat. Pour y parvenir elle puise ses idées dans le célèbre livre hindou de l'amour. Un peu de chocolat noir qui écarte toute idée noire. Une pincée de chocolat au lait un peu olé olé.

Un florilège de figures érotiques vous inonde le palais. Pour célébrer la Saint-Valentin, la chocolatière a même mitonné un écrin coquin.

Tout comme dans le monde réel de l'érotisme, la réalisation peut s'avérer acrobatique ! Le moulage est délicat : il faut joupasser au pinceau la ganache (la préparation de cacao) pour éviter les bulles et respecter intégralement les formes.

Du coup, Anne-Lise a dû se limiter à dix positions sur les 64 que détaille le Kamasutra. Un chocolat à ne pas mettre entre toutes les lèvres. Une gâterie à offrir aux gourmets à l'esprit ouvert. Puissant, fruité, épicé, plus ou moins doux ou amer, le chocolat dans tous ses états. Et pour les amoureux, dans tous ses ébats.   

Voir le reportage de Xavier Schmitt et Grégory Lespinasse.
 

 

Sur le même sujet

Rencontre avec Swann Arlaud

Les + Lus

Les + Partagés