A Grenoble, une fresque monumentale en souvenir des JO de 1968

Cette année marque les 50 ans des Jeux Olympiques de Grenoble de 1968. A l'époque, le quartier Malherbe était créé pour accueillir l'ensemble des médias. Pour célébrer l'anniversaire de ce quartier, une fresque de 300 m² est en train d'apparaître sur le pignon de l'un des bâtiments.

Dans le paysage urbain du quartier Malherbe à Grenoble, impossible de ne pas la remarquer. Une fresque monumentale de 300 m² est en train de voir le jour sur la façade d'un bâtiment. Encore dissimulée derrière des échafaudages, elle sera dévoilée au public dans quelques jours.

L'oeuvre raconte l'histoire de ce quartier construit en 1968 pour accueillir les médias venus couvrir les Xe Jeux Olympiques d'hiver. Elle met en valeur des symboles et des visages qui ont marqué l'événement, athlètes médaillés ou anonymes. 

Monique Darnige, habitante du quartier, était chef hôtesse à l'époque. Sa mission : accueillir sportifs et journalistes. Cinquante ans plus tard, elle est émue de voir son visage orner le bâtiment.


Le fruit d'un travail collaboratif

A l'origine de ce projet : le bailleur Grenoble Habitat, qui gère 300 logements sociaux dans le quartier. Cette fresque est le résultat de plusieurs mois de travail collectif. Les habitants du quartier se sont réunis pour apporter leurs idées et leurs souvenirs. Des cars ont également été affrêtés pour découvrir le travail des peintres en atelier. 

Le chantier a été confié à l'entreprise A Fresco, basée dans le Nord-Isère, à qui l'on doit aussi une fresque monumentale réalisée en novembre 2016 de la gare de Vienne hommage aux Morts de la guerre 14/18.



Inauguration officielle le 29 juin prochain. Le lendemain, dès midi, une fête est prévue dans le quartier. 




Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité