Grenoble : la Casemate invite les internautes à enrichir les biographies de femmes scientifiques sur Wikipédia

Publié le
Écrit par Marie-Charlotte Perrier
Image d'illustration
Image d'illustration © SASCHA STEINBACH/MAXPPP

Du 11 au 14 mars, la Casemate de Grenoble organise un "éditathon" en marge de la Journée internationale des droits des femmes. L’objectif ? Enrichir les biographies Wikipédia de femmes spécialistes de l’intelligence artificielle et des sciences de la terre.

Le combat pour l’égalité homme/femme se joue aussi sur internet. Sur Wikipédia, la plus grande encyclopédie en ligne, seules 18% des pages francophones sont consacrées à des femmes.

Pour remédier à cette inégalité, le centre de culture scientifique de Grenoble, la Casemate, lance une grande opération d’enrichissement des pages.

En marge de la journée internationale des droits des femmes, le centre culturel encourage les contributeurs à compléter ou créer des biographies de femmes.

 

Deux équipes s'affrontent 

Pour corser l’exercice, les participants sont invités à choisir une équipe, parmi les "femmes de l’intelligence artificielle" ou les "femmes des sciences de la terre".

L’éditathon aura lieu du 11 au 14 mars. "Tous les coups sont permis ! précise la Casemate sur son site internet. Création ou traduction d’articles, corrections et enrichissement d’un article existant, ajout de sources, légende de photos… A la fin, ce sont les femmes qui gagnent !".

L’opération débutera le jeudi 11 mars au matin avec une initiation en ligne à la plateforme Wikipédia, présentée par la Wikipédienne Diane Ranville sur la chaîne Twitch.

Tout au long des quatre jours, des Wikipédiens et des représentants des centres de sciences de Grenoble et de Toulouse seront présents sur le réseau social Discord pour accompagner les participants.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.