• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Grenoble. Le premier nano-satellite dédié à l’observation des aurores boréales bientôt dans l’espace

© CSUG
© CSUG

Le Centre spatial universitaire de Grenoble a mis au point AMICal Sat, le premier nano-stalelite dédié à l’observation optique des aurores boréales et australes. Il sera envoyé dans l’espace, depuis la Russie, fin juin 2019.
 

Par AH avec communiqué

Il s’appelle AMICal Sat. C’est ce que l’on appelle un nano-satellite. Un concentré de technologie de la taille d’une brique de lait. Sa mission : oberver les aurores boréales et australes.
 
Le nano-satellite AMICal Sat a été conçu au Centre spatial universitaire de Grenoble / © CSUG
Le nano-satellite AMICal Sat a été conçu au Centre spatial universitaire de Grenoble / © CSUG

AMICal Sat sera envoyé dans l’espace depuis la Russie fin juin pour un an. Il devrait permettre de mieux comprendre comment l'activité solaire affecte l'atmosphère de la Terre et peut perturber nos systèmes technologiques.

Initié en 2017 par le CSUG, ce projet est le fruit d'une collaboration entre une cinquantaine d'étudiants de l'UGA et de Grenoble INP, les acteurs de la recherche de l'industrie et de la formation de la Région Auvergne Rhône-Alpes (plus spécifiquement de la métropole Grenoble Alpes) et le Skobeltsyn Institute of Nuclear Physics de l'Université de Moscou (Lomonosov Moscow State University).

Il sera présenté officiellement à la presse et au public lors de la Grenoble NewSpace Week qui se déroule du 14 au 17 mai à Grenoble.


 

Le Centre spatial universitaire de Grenoble

Le CSUG fédère les activités NewSpace de l'Université Grenoble Alpes et de Grenoble INP. Il a comme ambition de développer des instruments spatiaux miniaturisés s'adaptant aux nanosatellites, de développer la formation des étudiants dans ce secteur en impliquant les étudiants dans certains projets spatiaux et de rapprocher les acteurs académique et les industriels du secteur.
En impliquant environ 120 étudiants par an de toutes disciplines et de tous niveaux, il forme les étudiants aux évolutions du secteur spatial en se focalisant sur les aspects instruments spatiaux et utilisation des données. Le CSUG développe des instruments spatiaux pour des domaines aussi variés que la météorologie de l'espace, la communication quantique ou l'observation de la Terre.
Le CSUG est soutenu dans ses activités formation par 5 mécènes industriels : Air Liquide, Teledyne e2v, Nicomatic, Sofradir, Gorgy Timing.

Sur le même sujet

Sofiane : un jeune témoin sous le choc

Les + Lus