Grenoble : quinze jeunes activistes manifestent pour protester contre la création d’un pipeline en Ouganda

Ce vendredi 14 janvier, à Grenoble, quinze adolescents ont manifesté boulevard Maréchal Foch face à une station essence. Objectif : protester contre la création d’un pipeline en Ouganda.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

L’action a été organisée par les membres de "Fridays For Future" du mouvement "Youth for Climate France".

Une quinzaine de jeunes activistes s’est réunie à Grenoble, boulevard Maréchal Foch, en milieu d'après-midi ce vendredi 14 janvier, afin de dénoncer les "ravages à venir si le projet de pipeline" de Total en Ouganda "voit le jour".

Une action vient d'avoir lieu à Grenoble près d'une station de total, contre le projet EACOP en Tanzanie et Ouganda.

Youth For Climate France sur Twitter.

Sur son site, TotalEnergies explique ce projet de pipeline : "La région du lac Albert en Ouganda recèle d’importantes ressources pétrolières, estimées à plus d’un milliard de barils. L’Ouganda a souhaité les développer, à travers les projets Tilenga, opéré par TotalEnergies et Kingfisher, opéré par CNOOC. La production sera acheminée jusqu’au port de Tanga en Tanzanie par un oléoduc transfrontalier, construit et opéré par la société EACOP (East African Crude Oil Pipeline)".

Ce projet représente un forage d'environ 400 puits de pétrole près du lac Albert en Ouganda ainsi que la construction d'un oléoduc de 1 445 km traversant ce même pays et la Tanzanie voisine.