Grenoble : la Tour Perret devrait rouvrir en 2023, à l'issue de travaux

Le chantier de rénovation de la Tour Perret a débuté mi-septembre à Grenoble. Après 60 ans de mise en sommeil, la tour va rouvrir au public en 2023, à l'issue des travaux.
 

La Tour Perret.
La Tour Perret. © France 3 Alpes
La Tour Perret va reprendre du service. Certes, il faudra patienter avant de remettre les pieds dans cet édifice de 90 mètres de haut située dans le parc Paul-Mistral à Grenoble (Isère), mais les travaux sont en cours. Un chantier-test lancé ce lundi 21 septembre pour choisir la meilleur période de restauration d'un monument fermé au public depuis 1960.

Après un an d'étude, un diagnostic a été établi. Il s'appuie notamment sur le prélèvement du matériau principal : le béton armé. "Ca nous donne une idée de l'aspect extérieur de béton", explique Claus Habfast, conseiller municipal délégué au patrimoine et à la montagne.

 

Corrosion de l'armure métallique


Le vieillissement de la tour provient de la corrosion de l'armature métallique. Le béton se fissure et éclate, ce qui fragilise la structure. Un chantier est lancé sur une partie de l'édifice.

Pendant cinq mois, des études seront réalisées en permanence grâce à des capteurs. "Si le capteur bouge, monte ou descend, on aura un différenciel de pression, on verra si on a un tassement ou un soulèvement de la pile", explique Misa Rakotomavo, ingénieur d'auscultation d'ouvrages.

Interdite au public depuis 1960, elle devrait rouvrir en 2023, après deux ans de restauration. 

 

Monument historique


La Tour Perret été construite en 1924 par l'architecte Auguste Perret, pour l'exposition internationale de la houille blanche et du tourisme, du 21 mai au 25 octobre 1925 à Grenoble. Une exposition qui avait pour but de mettre à l'honneur la ville, capitale de la houille blanche. C'est le seul vestige qui reste de cette exposition.
 
La Tour Perret pendant l'exposition internationale de la houille blanche et du tourisme.
La Tour Perret pendant l'exposition internationale de la houille blanche et du tourisme. © DR


C'est la première tour en béton armé construite au monde. Selon Claus Habfast, cette construction a influencé les suivantes et "l'urbanisme à Grenoble" et ailleurs dans la deuxième moitié du 20e siècle. "Une construction curseur." Cette tour d'observation a été classé "monument historique" en 1998.

 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie travaux publics