Grenoble: un "feu de squat" met en émoi le centre-ville

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Liegard
© maxppp - Lionel VADAM

Vers 16 heures cet après-midi, pas de répit pour le standard téléphonique des pompiers. Une fumée noire s'est élevée en dessous de la Bastille, au-dessus des ruines de l'ancien Institut Géographique, provoquant une vive inquiétude des riverains

C'est un phénomène relativement fréquent, que les pompiers, dans leur jargon baptisent "feu de squat". Autrement dit, des feux déclenchés par des "squatters".

"Etant donné qu'il n'y a plus grand-chose à brûler sur place", explique le commandant Mas du SDis 38, "ce sont souvent des détritus auxquels ils mettent le feu".

"Ce n'est pas très difficile à éteindre pour mes hommes. En cinq minutes, avec une seule lançe, c'était fini. Mais vu la couleur noire, et l'épaisseur des fumées dégagées, ce genre de feu, visible de tout le centre ville, provoque toujours beaucoup d'émoi dans la population. Et de nombreux appels".

Le bâtiment est désaffecté depuis longtemps, et aucun blessé n'est à déplorer.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.