Grenoble : un important trafic de stupéfiants démantelé, des armes, de la drogue et plus de 170 000 euros saisis

Publié le Mis à jour le

Un important trafic de drogues a été démantelé, à Grenoble (Isère) au cours du mois de janvier. Trois jeunes hommes ont été mis en examen pour trafic de stupéfiants. Des armes, de la cocaïne, du cannabis, des voitures et une importante somme d'argent ont été saisis.

Un important réseau de trafic de drogues a été démantelé, au cours du mois de janvier à Grenoble, dans le quartier sensible du Lys Rouge. De la drogue, des armes avec plusieurs cartouches, des véhicules, une importante somme d'argent et même un drone ont été saisis, lundi 17 janvier dernier, au cours d'une intervention coup de poing.

Cette opération commence en novembre 2021 : une équipe de la brigade anti-criminalité de Grenoble constate la présence de plusieurs véhicules et individus suspects sur le quartier du Lys Rouge, vraisemblablement impliqués dans un trafic de stupéfiants.

A partir de fin novembre, une enquête est ouverte en préliminaire sous la direction du parquet antistups de Grenoble. Elle est confiée à la brigade des stupéfiants de la sûreté départementale. Des surveillances et des filatures permettent de cibler plusieurs individus qui effectuaient des va-et-vient entre des appartements, des véhicules, des points de deal...

Plusieurs interpellations et une importante saisie

Près de deux mois après le début de ces surveillances, une opération pour permettre plusieurs interpellations est mise en place le lundi 17 janvier dernier. "Les deux individus surveillés, nés en 1996 et 1995, étaient interpellés au volant d’un véhicule dans lequel de la résine conditionnée était découverte", raconte le procureur de la République de Grenoble, Eric Vaillant.

La police retrouve également 3 450 euros et un pistolet automatique de calibre 6.35. Une clé de box et 1 140 euros en espèces sont également saisis sur le jeune homme né en 1995. Dans le box en question, les forces de l'ordre découvrent une seconde arme de poing avec un chargeur et 15 cartouches de 9 mm, ainsi qu'un drone professionnel et une compteuse à billets.

Plus de 160 000 euros en petites coupures

Au cours des perquisitions dans les différents appartements visités par les mis en cause, un troisième individu est interpellé. Sur cet homme, plus âgé et né en 1979, les forces de l'ordre récupèrent 3 890 euros.

Mais c'est dans un autre appartement que la police va découvrir un véritable butin amassé par les protagonistes : 163 370 euros en petites coupures.

"La fouille d’un des quatre véhicules utilisés par le co-suspect né en 1996 aboutissait à la découverte de 37,7 kg de résine de cannabis, emballage compris", précise le procureur.

Il dresse le bilan de toute cette intervention : "L’opération de la DDSP38 organisée avec minutie s’avérait payante puisqu’étaient saisis 37,7 kg de résine de cannabis (emballage compris), 251,55 g d’herbe (emballage compris), 125g de cocaïne (emballage compris), deux armes de poing avec plusieurs cartouches, 171 350 euros, 4 véhicules."

Des mises en examen

Un quatrième individu, né en 1997, a également été interpellé. A l'instar des deux autres jeunes, nés en 1995 et 1996, il a été présenté devant le magistrat instructeur qui l'a mis en examen pour trafic de stupéfiants.

Deux des trois jeunes ont été incarcérés par le juge des libertés et de la détention conformément aux réquisitions du parquet. Le troisième a été placé sous contrôle judiciaire avec un éloignement de la région grenobloise.

L'homme, né en 1979, a, lui, été laissé libre "à ce stade de l'enquête", précise le procureur.