Cet article date de plus de 3 ans

Des hirondelles et des chauves-souris pour lutter contre les moustiques à Grenoble

A Grenoble, deux habitants veulent multiplier les nichoirs pour faire revenir chauves-souris et autres hirondelles en centre-ville. Ils espèrent trouver ainsi des prédateurs naturels aux moustiques et à la pyrale du buis.

Pas de produits chimiques mais des oiseaux et des chauves-souris. C'est la recette écologique que préconisent deux habitants de Grenoble pour lutter contre les moustiques et contre la pyrale du buis. Pour faire revenir ces prédateurs, ils veulent installer des nichoirs en centre-ville.

Originaires d'Asie, introduits en France, ils se sont parfaitement acclimatés ... Et peut-être même un peu trop ! Moustiques tigres, pyrales du buys ou chenilles processionnaires, ces nuisibles n'ont malheureusement que peu de prédateurs. D'où l'idée de 2 habitants de Grenoble qui souhaitent multiplier les nichoirs.

Des nichoirs, la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) en a déjà installé pour accueillir les chauves-souris, les mésanges et les hirondelles. Mais Ingrid Szalay souhaite aller plus loin et les multiplier : "(il faut) installer des nichoirs pour aider les prédateurs à revenir dans les villes et ensuite faire du travail en s'alimentant de ces insectes naturellement".

durée de la vidéo: 02 min 19
Des nichoirs pour lutter contre les moustiques


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société