Hockey sur glace : les Brûleurs de loups cèdent face aux Ducs d'Angers dans le match 2 de la finale de la Ligue Magnus

Publié le Mis à jour le
Écrit par Antoine Belhassen .

Les Brûleurs de loups ont chuté à domicile face aux Ducs d'Angers (1-3), ce mercredi 6 avril, au terme d'un match intense. Angevins et Grenoblois se retrouvent à un match partout dans cette finale de la Ligue Magnus.

Des imprécisions, de la maladresse, un manque de réussite, des passes qui ne trouvent pas de receveur... Les Brûleurs de loups sont passés à côté du match 2 de la finale de la Ligue Magnus, à domicile ce mercredi 6 avril, face aux Ducs d'Angers (1-3). Après leur premier succès (5-2) la veille, les Grenoblois sont rejoints par les Angevins dans cette série (une victoire partout).

La rencontre a débuté sur un rythme intense. Aucun round d'observation. Les deux équipes ont foncé vers les cages adverses. Et, après un premier passage à vide et neuf minutes de jeu, les Ducs ont refroidi - une première fois - le public de Polesud, de nouveau à guichets fermés ce mercredi, avec un but de Maurin Bouvet.

Mais, les Angevins, auteurs de nombreuses fautes en fin de premier tiers-temps, ont visité les geôles de la patinoire iséroise à maintes reprises. Des supériorités numériques qui ont profité aux Grenoblois et à Peter Valier, auteur de l'égalisation à la 13e minute de jeu. Une double supériorité numérique aurait pu profiter aux Brûleurs de loups pour faire plier les Angevins. Mais sans succès. Un fait de jeu que regretteront, sans doute, les Rouge et Bleu.

Les Ducs, maîtres du dernier tiers-temps

Le rapport de force s'est équilibré dans le deuxième tiers-temps. Aucune équipe n'a lâché. Les joueurs se sont rendu coup pour coup. Le public a poussé. Les Grenoblois ont fléchi mais sans céder dans une période dominée, dans l'ensemble, par les Ducs.

Les Grenoblois ont ensuite eu un large aperçu de toute l'adversité proposée par les Angevins. Dès les premières minutes du dernier acte, les Brûleurs se font rentrer dedans par un seul homme, l'Angevin Sébastien Halley. L'attaquant canadien marque à deux reprises en quelques minutes. Son dernier but, conclut au terme d'une percée dans la défense grenobloise, punit les trop nombreuses imprécisions des Brûleurs de loups.

Un match 5 à Grenoble

Grenoble pense pouvoir se relever par l'intermédiaire de Jani Tuppurainen, auteur d'un triplé la veille. Le Finlandais inscrit un but à cinq minutes du terme de la rencontre. Mais, celui-ci est invalidé suite à une obstruction grenobloise. Les sifflets envahissent la patinoire. La soirée des Brûleurs est manquée. La finale est loin d'être terminée.

Les deux équipes ont rendez-vous à Angers, ce samedi 9 (18 heures) et dimanche 10 avril (20h30) pour les matches 3 et 4. Elles retrouveront ensuite Polesud pour un match 5, dans une semaine, mercredi 13 avril (20h30). Pour, peut-être, un tout autre scénario.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité