• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Il avait affirmé que Soral et Dieudonné n'étaient pas les bienvenus à Grenoble : un élu de la ville menacé

Emmnauel Carroz, adjoint à l'égalité des droits à la mairie de Grenoble a notamment reçu une lettre contenant des excréments et des menaces. / © Google street view
Emmnauel Carroz, adjoint à l'égalité des droits à la mairie de Grenoble a notamment reçu une lettre contenant des excréments et des menaces. / © Google street view

Le groupe Rassemblement Citoyen, de la Gauche et des Écologistes dénonce ce lundi 18 mars 2019 les insultes et menaces dont fait l'objet Emmanuel Carroz. Vendredi, L'adjoint à l’égalité des droits à la mairie de Grenoble avait réagi à la venue du polémiste et de l'essayiste d'extrême droite.

Par Aurélie Massait

"Parce qu’il a déclaré vendredi 15 mars que les valeurs portées par Dieudonné et Alain Soral sont en contradiction avec l’esprit humaniste de Grenoble, Emmanuel Carroz fait l’objet d’insultes et de menaces graves et intolérables".

La phrase est extraite d'un communiqué adressé ce lundi à la presse par le Rassemblement Citoyen, de la Gauche et des Écologistes (RCGE). 

Elle fait suite au flot de réactions, pour certaines très agressives, reçues par l'adjoint à l’égalité des droits à la mairie de Grenoble.

Emmanuel Carroz s'était exprimé à propos de la venue dans la capitale des Alpes de l'essayiste d'extrême doite et du polémiste plusieurs fois condamné pour ses propos antisémites.

"Il a reçu aujourd’hui, à la mairie, un courrier anonyme contenant des excréments" affirment Anne-Sophie Olmos et Alan Confesson, coprésident-es du groupe RCGE.

"Oui, Grenoble est une ville qui s’ancre dans une tradition d’accueil, de tolérance, de résistance qui sont incompatibles avec les discours de haine, notamment distillés par Soral et Dieudonné. Pour ces raisons, nous maintenons qu’ils ne sont pas les bienvenus dans cette ville" ajoutent-ils.

Sur les réseaux sociaux, Emmanuel Carroz a reçu de nombreux soutiens, notament ceux du maire de Grenoble Éric Piolle et du Groupe Europe Écologie les Verts.
 
 

Une plainte a été déposée.

Sur le même sujet

David Kimelfeld

Les + Lus