Incendie de la police municipale de Pont-de-Claix (Isère) : deux jeunes mis en examen

Trois mois après l'incendie criminel qui a détruit le siège de la police municipale de Pont-de-Claix, en Isère, deux personnes été placées en examen jeudi 14 février 2019. Agés de 22 et 25 ans, les suspects ont été placés sous contrôle judiciaire.

L'enquête sur l'incendie des bureaux de la police municipale de Pont-de-Claix, près de Grenoble, vient de franchir une nouvelle étape. Deux suspects, âgés de 22 et 25 ans, nés dans la métropole grenobloise ont été identifiés.

Jeudi 14 février, les deux individus ont été mis en examen par le juge d'instruction en charge du dossier pour destruction volontaire de biens par incendie en raison de la qualité de dépositaire de l'autorité publique de la personne propriétaire du bien. Ils sont placés sous contrôle judiciaire.

Dans la nuit du 5 au 6 novembre 2018, un incendie criminel avait détruit le bâtiment de la Police municipale de Pont-de-Claix près de Grenoble. Les 100 m2 de locaux étaient partis en fumée. L'enquête a été menée par la brigade de gendarmerie de Grenoble. 

La peine encourue est de 20 ans de réclusion criminelle.