• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

La jeune femme retrouvée morte dans le Drac était schizophrène et bi-polaire

© Jérôme Ducrot
© Jérôme Ducrot

Les parents de la jeune femme retrouvée ce 15 mai dans le Drac se sont présentés ce jour à la gendarmerie pour signaler la disparition de leur fille. Ils ont précisé qu'elle était schizophrène et bi-polaire.
 
 

Par Jean-Christophe Pain

Le Procureur de la République de Grenoble nous informe que les parents de la jeune femme retrouvée hier dans le Drac se sont présentés ce jour à la gendarmerie pour signaler la disparition de leur fille, partie du domicile ce 15 mai  à 09h30. 

Ils ont précisé que leur fille était schizophrène et bi-polaire.
 
Contrairement aux premières constations médicaux-légales lors de la levée de corps, l'autopsie conclut que les lésions constatées sur le visage n'ont pas été causées par un objet tranchant et que les traces trouvées sur le corps  ne sont pas évocatrices de l'intervention d'un tiers.
 
Si l’hypothèse criminelle évoquée dans un premier temps semble s’effacer, des vérifications vont se poursuivre pour établir les circonstances exactes du décès.




 

Sur le même sujet

Steeve Mc Curry

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer