Le maire de Grenoble Eric Piolle veut porter plainte pour diffamation après les attaques des proches d'Alain Carignon

Eric Piolle ce jeudi 9 janvier à l'occasion de ses voeux à la presse / © FTV.
Eric Piolle ce jeudi 9 janvier à l'occasion de ses voeux à la presse / © FTV.

Lors de ses voeux à la presse ce jeudi 9 janvier 2020, Eric Piolle a annoncé son souhait de porter plainte en diffamation contre les proches d'Alain Carignon. Le maire de Grenoble contre-attaque après des accusations de conflit d'intérêt.

Par Yann Gonon

La bataille pour les municipales de mars prochain à Grenoble a connu un nouveau tournant ce jeudi 9 janvier 2020. Le maire sortant écologiste sortant Eric Piolle a annoncé ce matin son intention de saisir la justice pour diffamation.

C'était lors de la cérémonie des voeux à la presse qu'Eric Piolle a décidé de contre-attaquer. Celui qui est candidat à sa propre succession aux prochaines municipales a annoncé qu'il comptait porter plainte pour diffamation contre les soutiens de son rival de droite, Alain Carignon. "En tant que maire, c'est mon rôle de dire stop à ces attaques contre le maire, contre des élus, contre des agents de la mairie" .

En cause, une autre plainte qu'affirme avoir déposé le collectif de droite "Grenoble, le changement", soutien d'Alain Carignon candidat lui aussi aux municipales. Selon ce collectif, Eric Piolle aurait profité de ses mandats à la Région puis à la mairie pour faire voter des subventions à des organismes qui ont eux-mêmes subventionné une société, Raise Partner. Eric Piolle est actionnaire très minoritaire de cette start-up, et sa femme est l'une de ses dirigeantes. 

Le maire de Grenoble dément fermement et invoque la publication de l'ensemble de son patrimoine. Une démarche inédite parmi les candidats grenoblois. Au procureur de Grenoble désormais d'apprécier ces plaintes.
 
Eric Piolle veut porter plainte.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus