PHOTOS. Grenoble : le chantier d'élargissement de l'A480 se poursuit principalement la nuit

Les travaux de l’A480 se poursuivent à Grenoble, cette autoroute va être transformée en deux fois trois voies pour fluidifier le trafic. Où en est ce chantier d’envergure ? Une de nos équipes a suivi les travaux, qui se font principalement la nuit pour perturber le moins possible le trafic.

Les travaux ont commencé il y a près de deux ans et demi sur cette A480 vieille de près d’un demi-siècle. Construite en 1968 à l’occasion des Jeux olympiques de Grenoble, aujourd’hui le trafic dense et intense rend les conditions de circulation dangereuses : près de 100.000 véhicules empruntent chaque jour cette autoroute.
Alors pour y remédier et surtout pour fluidifier le trafic, le projet d’aménagement prévoit de passer à deux fois trois voies sur 7 km, sans élargir l'emprise actuelle, car d’un côté se trouve le Drac, de l’autre des habitations.



L'échangeur principal -le Rondeau- est transformé pour dissocier le trafic local et la circulation de transit. Ce chantier d’envergure se poursuit et devrait s’achever d’ici quelques mois, et l’essentiel de ces travaux se passent la nuit pour perturber le moins possible le trafic.

 

La sécurité au coeur du chantier 

Ce soir-là, l'autoroute était complétement fermée à la circulation de 20h30 le soir à 6h du matin. Les équipes ont posé les premiers mètres du revêtement définitif, Un enrobé à 180 degrés qui refroidit vite: "L’opération de cette nuit, elle fait à peu près 600/700 mètres linéaires, demain soir on va compléter dans l’autre sens et du coup en deux nuits, on aura traité 20 000 m² de route.

 

Pour cette opération des dizaines de camion circulent en continu toute la nuit, et pas mois de 200 personnes sont sur le chantier. La sécurité est primordiale : "On va mettre en œuvre des ballons éclairants et des sports lumineux pour éclairer la zone de travail et s’assurer que nous n’avons pas de zones d’ombres dans la progression des différentes personnes."

Un peu plus loin, un autre chantier impressionnant prend forme. "Là c’est l’ouvrage qui supporte l’autoroute et qui franchit cette voirie. Nous sommes en train d’élargir ce pont et les poutres qui sont posés ici vont être levées par la grue pour être mis exactement là où on est."

Patience encore, les travaux devraient s’achever d’ici quelques mois, pour une mise en service au premier semestre 2022.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
travaux publics économie sécurité sécurité routière trafic transports trafic routier