Quand chèvres et moutons entretiennent le Fort de la Bastille à Grenoble

Les voici de retour sur le site de la Bastille : comme chaque printemps, depuis 2014, un berger installe son troupeau près du fort pour entretenir les fourrés et participer à la préservation du site. Un éco-pâturage qui séduit les visiteurs.

© France 3 Alpes
C'est une image insolite, qui intrigue les promeneurs venus au Fort de la Bastille voir Grenoble depuis les hauteurs. Des moutons et des chèvres au pied des remparts, un troupeau paisible que l'on ne s'attend pas à trouver ici, aux portes de la ville, sous des équipements de parcours aérien.

Les touristes s'ébahissent et sont ravis "Je ne suis pas habituée à ça, j'habite à Paris et je suis en stage à Grenoble, c'est vraiment magnifique, ça fait super plaisir." commente une jeune femme.

Mais les brebis et les chèvres ne sont pas là pour la carte postale. Elles sont en mission : nettoyer les abords du Fort et éclaircir des buissons qui se développent. Un service commandé par les Espaces Verts de la Ville de Grenoble.

Des agneaux pas toujours disciplinés, alors il faut bien deux chiens pour conduire la petite troupe en terrasse. La vue imprenable sur la ville semble convenir au troupeau. Pour le berger aussi, ce travail est source d'apaisement.Xavier est informaticien, avant d'être berger. Ce qu'il aime, c'est le rapport aux animaux.

Reportage Jean-Cristophe Solari, Yves-Marie Glo & Azedine Kebabti
durée de la vidéo: 01 min 40
Des brebis à la Bastille




Les brebis de race Grivette, et les chèvres de Rove sont présentes au Fort de la Bastille jusqu'au 13 mai prochain. Elles retrouveront ensuite leurs pâturages de Quaix en Chartreuse, avec le sentiment du devoir accompli.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter