Grenoble. Qui est le monstre ? Le collectif La Rue Z pose la question...

© Collectif La Rue Z / Clémence Foucher
© Collectif La Rue Z / Clémence Foucher

Qui est le monstre ? Celui qui est montré telle une bête de foire, pour sa différence... Ceux qui l'exposent et le soumettent parce qu'il est faible... Ou bien ceux qui contemplent le spectacle, sans doute pour se rassurer? C'est tout le questionnement de cette pièce de théâtre "tourneboulante". 

Par TD

"Monstres" nous renvoie à notre laideur, notre noirceur. Ce plaisir coupable que l'on a à contempler la misère de "l'autre", à montrer du doigt la différence, sans doute pour se dire "moi, je suis "normal""...

Ils sont trois. "La Bête" est montrée, exposée par "La Hyène" et son frère, "Le Frère". Ils disent l'avoir trouvée dans une poubelle... mais la bête ne cache-t-elle pas un terrible secret ?  

Bête de foire, femme à barbe, nain ou géant... Cette exhibition, cette soumission du monstre, de l'animal ou du faible, on la retrouve dans les fêtes foraines, les jeux du cirque... ou dans la téléralité. Question d'époque. Car la cage, peut aussi bien être le petit écran.  

La cage, c'est l'enfermement. Celui dans lequel on s'isole. Ou bien la case dans laquelle on met les personnes différentes, les pauvres, les précaires notamment. 

La cruauté et la violence de La Hyène et du Frère, forains crasseux et grimaçants, nous remuent, et nous dérangent... Carrément flippant, "Monstres" nous entraîne au plus profond de nous-même.

"Monstres" sera en tournée cet été. Dates à venir. 

A voir aussi, "Le Grand Barouf" du Collectif La Rue Z. Il s'agit d'une grande fête foraine déjantée qui jouera également cet été. 
- le 11 août à Mizoëns
- le 31 août au Touvet
- le 28 septembre à Crolles


La page culture de Céline Aubert, Jean-Christophe Solari, Hervé Cadet-Petit et Clémentine Fayolle :
La page culture du vendredi 10 mai


 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Les + Lus