Sécheresse : Grenoble a connu une série de 43 jours sans pluie

Alors que l'Isère vient de passer en vigilance sécheresse, Grenoble a connu ses premières pluies depuis 43 jours ce samedi. Les températures, elles, sont élevées pour la saison.
La pluie n'état pas tombée depuis 43 jours à Grenoble. (Archives)
La pluie n'état pas tombée depuis 43 jours à Grenoble. (Archives) © Stéphane Milhomme / MAXPPP
Grenoble vient d'établir une série inquiétante mais "extraordinaire" de 43 jours sans pluie, qui a pris fin avec l'orage de ce samedi 25 avril. Un petit peu moins de 17 millimètres de précipitations ont été relevés à la station de Grenoble-Le Versoud (Isère) par l'association Infoclimat lors de cette journée, alors que la pluie n'était pas tombée depuis... vendredi 13 mars.

Les cumuls de pluie sont très bas à Grenoble pour les dernières semaines. Et, à l'inverse, les températures grimpent. "Dans l'agglomération grenobloise, entre le 13 mars et 25 avril, nous relevons 27 jours au-dessus de 20°C et 10 jours au dessus de 25°C", écrit Météo Grenoble sur Twitter, alors que "la température moyenne un 13 mars est de 14.3°C et 19.4°C pour un 25 avril".
 
En Nord-Isère, ce n'est pas beaucoup mieux. Il a plu quelques gouttes les dimanche 19 et lundi 20 avril, toujours selon les relevés effectués par l'association à l'Isle-d'Abeau. Les dernières pluies remontaient au mercredi 25 mars et là encore, les cumuls sont faibles en mars.

 

Sécheresse inquiétante


Tout le département de l'Isère a été placé en vigilance sécheresse samedi par la préfecture. Cinq communes situées sur la nappe de l'Est Lyonnais - Charvieu-Chavagneux, Heyrieux, Janneyrias, Valencin et Villette-d'Anthon - ont, elles, été placées en situation d'alerte, avec des restrictions d'eau imposées.
 
"L'absence de pluie au cours du mois de mars a induit des difficultés sur des ressources déjà fragilisées par plusieurs années de sécheresses successives", a écrit le préfet dans un communiqué. Les météorologues s'inquiètent aussi de cette situation qui rappelle "le début du printemps 2011, très sec, avec de fortes conséquences pour le secteur agricole", selon Serge Taboulot, directeur du centre Météo France de Saint-Martin-d'Hères (Isère).

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo sécheresse