Téléphonie mobile: Huawei ouvre un nouveau centre de recherche à Grenoble

Image d'illustration / © WANG ZHAO / AFP
Image d'illustration / © WANG ZHAO / AFP

Le groupe chinois de téléphonie mobile a annoncé lundi 26 novembre 2018 avoir ouvert un centre de recherche dans la capitale des Alpes. Le laboratoire compte actuellement une dizaine de chercheurs. D'ici 2020, ce chiffre devrait s'éléver à 30. 

Par MT avec AFP

Le géant chinois des télécoms Huawei a annoncé mardi 27 novembre avoir ouvert un nouveau centre de recherche et développement à Grenoble, spécialisé dans les capteurs pour téléphones mobiles et le logiciel. Le centre comptera une trentaine de chercheurs d'ici 2020.

Le laboratoire, qui sera le seul du groupe en charge de ces champs d'expertise, a été installé à Grenoble du fait de sa proximité avec le laboratoire d'électronique et des technologies de l'information du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) ainsi qu'avec des entreprises telles que STMicroelectronics, déjà fournisseurs du groupe.


Une dizaine de personnes y travaillent déjà


Pour Merouane Debbah, directeur du centre de recherche et développement de Huawei France, "Grenoble va nous permettre d'améliorer notre connaissance sur les capteurs pour smartphones et les éléments fondamentaux des logiciels embarqués."

Le site, déjà ouvert, compte pour l'heure une dizaine de personnes et montera à 30 tout au long de l'année 2019. Il s'agit du cinquième laboratoire de recherche du groupe chinois en France, après ses centres dédiés aux mathématiques et algorithmes ainsi qu'aux normes 5G à Boulogne-Billancourt, son centre de design à Paris, et son centre dédié au traitement de l'image photo à Sophia Antipolis.

En 2017, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 76,8 milliards d'euros et pris à Apple la deuxième marche du podium sur le marché très concurrentiel du smartphone.

Sur le même sujet

Les + Lus