Un homme s’immole par le feu au CHU de Grenoble

Mardi 27 juillet, un homme s’est immolé par le feu dans les locaux du CHU de Grenoble, alors qu’il était en consultation dans l’un des services du 7ème étage. Immédiatement secouru par les soignants, il a été transféré dans un état grave à l’hôpital des grands brûlés de Lyon.
Le CHU de Grenoble.
Le CHU de Grenoble. © Franck Medan/Wostok Press

Une scène d’horreur s’est déroulée ce mardi matin au CHU de Grenoble, situé à La Tronche. En milieu de matinée, un homme s’est immolé par le feu dans les locaux de l’hôpital, a-t-on appris auprès du service communication du CHU, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

L’homme, âgé de 53 ans et connu de la justice pour des menaces et violences, se serait immolé pendant une consultation dans l’un de services du 7ème étage, hall Charteuse. "Il s’est présenté, vers 10h, avec sa compagne, au service de chirurgie maxillo-faciale, pour exiger des soins dentaires. Insatisfait de la réponse apportée, il a sorti de son sac à dos une bouteille contenant une substance inflammable et s’est immolé face aux personnels" a déclaré Eric Vaillant, procureur de la République de Grenoble. 

L'individu a rapidement été pris en charge par les équipes sur place, puis admis au service déchocage dans un état grave. 

Son pronostic vital étant engagé, il a finalement été transféré par hélicoptère au service des grands brûlés de l’hôpital Herriot de Lyon.

"Une enquête est ouverte du chef de détention sans motif légitime de substance explosive permettant de commettre des dégradations" a ajouté le Parquet. 

La direction de l’hôpital adresse tout son soutien aux équipes, extrêmement choquées par la scène, ainsi qu’à la famille de la victime.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers