Violences à Grenoble : les sénateurs Michel Savin et Frédérique Puissat patrouillent avec la police

Pour une journée et une partie de la nuit, les sénateurs de l'Isère Michel Savin et Frédérique Puissat ont quitté leurs bureaux pour partager le quotidien de la police de Grenoble, le jeudi 6 septembre 2018.

Michel Savin et Frédérique Puissat à l'hôtel de police, le 6 septembre 2018
Michel Savin et Frédérique Puissat à l'hôtel de police, le 6 septembre 2018 © Twitter @MichelSavin38
Les sénateurs Les Républicains Michel Savin et Frédérique Puissat ont découvert le quotidien de la police nationale de l'Isère.
 
Ils ont visité leurs locaux et patrouiller avec la BST et la BAC. Michel Savin a salué leur travail "dans des conditions difficiles au vue du manque d'effectif". "Ils font le maximum pour lutter contre la délinquance et la violence qui font le quotidien de Grenoble", a-t-il publié sur Twitter.
   
"La ville n'est pas partenaire de la police sur certaines problématiques : pas de vidéosurveillance, pas de police municipale armée. C'est un vrai handicap aujourd'hui pour la sécurité à Grenoble", déplore Michel Savin.
 
Michel Savin rencontre la police

Frédérique Puissat s'est émue de son expérience en patrouille. A nos confrères de France Bleu, elle raconte : "Quand on est arrivé dans le quartier, on était attendu. Les trafiquants savaient déjà combien on était, où on était ! Ils ont des moyens que nous n'avons pas. Les dealers squattent les caves, certains appartements. je me demande comment font les habitants pour vivre comme ça!"
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter