Intempéries. L'Isère sous surveillance : plusieurs routes sont coupées par des éboulements

VIDEO. Après les pluies diluviennes qui se sont abattues ces derniers jours sur les Alpes, plusieurs routes ont été fermées ce 2 février en Isère. Menacées par des avalanches, des éboulements de terrain, comme à Quaix-en-Chartreuse, ou des chutes de blocs comme à St Pancrasse. 
 

La D30 entre Saint-Nazaire-les- Eymes, et Saint-Pancrasse a été coupée à la circulation dès l'aube, et le tunnel d'accès au plateau des Petites Roches fermé "par précaution". Si les roches qui se sont abattues sur la chaussée ne sont par forcément très spectaculaires, de nombreux gros blocs menacent depuis la falaise, auscultée de près par les géologues.

Un peu partout dans le département,malgré les filets de sécurité installés, les flancs de la montagne menacent :" Dès ce matin, nous avons déclenché plusieurs avalanches préventives en Oisans et dans le massif de Belledonne pour ouvrir les routes en toute sécurité, " explique Bernard Perazio, vice-président chargé des routes dans le département de l'Isère.

Près de 450 agents patrouillent en permanence dès 3 heures du matin pour surveiller les mouvements de terrain. Le département compte plus de 1000 kms, au-dessus de 800 mètres d'altitude.

A Quaix-en-Chartreuse, c'est un pan entier de la montagne qui s'est effondré..

La nuit, l'eau gèle dans le sol. Dans la journée, les températures remontent en ce moment à plus de 20 dégrés. Conséquence : les sols se dilatent et s'effritent. Un phénomène accentué par les pluies diluviennes .

Il est fortement recommandé aux automobilistes de consulter régulièrement l'état des lieux, en temps réel, sur le site du département Itinisère.fr

 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité