Isère : Bourgoin-Jallieu se dote d'une voiture "LAPI" pour verbaliser les infractions de stationnement

La ville de Bourgoin-Jallieu en Isère vient de se doter d’une voiture équipée de caméras de "lecture automatisée des plaques d’immatriculation" (LAPI). Une arme redoutable contre les infractions de stationnement.

Depuis le début du mois d'octobre, une voiture un peu particulière sillonne les rues de Bourgoin-Jallieu en Isère. Une Renault Zoé électrique, siglée du logo de la ville, équipée de caméras de lecture automatisée des plaques d’immatriculation. Une arme redoutable contre les infractions de stationnement qui permettra aussi d'améliorer les conditions de travail des agents de surveillance de la voie publique (ASVP).

"Le système peut prendre toutes les voitures qu'il croise. Le conducteur n’a qu’à l’activer quand il le souhaite, du côté de la rue où le stationnement est payant. Les plaques sont alors stockées sur le serveur pour permettre aux ASVP de vérifier si le véhicule stationné est en règle. En cas de non-paiement, ces derniers, de retour à la police municipale, peuvent envoyer le forfait post-stationnement (FPS) qui suit alors la procédure habituelle", explique Olivier Dias, Adjoint au Maire en charge de la Sécurité et des Finances publiques. 

Si la voiture LAPI est capable de traiter 1 500 véhicules par heure, l’objectif n’est pas de faire du chiffre se défend l'élu mais plutôt de "favoriser encore un peu plus la rotation des places de stationnement indispensable pour les commerçants".

Le véhicule ne sortira que quelques heures par jour, sur des plages horaires tournantes. "Les agents se déplacent à présent dans toute la ville notamment vers le nouveau parking du Médipôle qui était plus difficile à contrôler du fait de son éloignement " ajoute l’élu.

Les possesseurs d'une carte de stationnement pour cause de handicap, qui ne payent pas le stationnement sur l'ensemble de la commune sur décision du maire, sont invités à se signaler auprès de la Police Municipale afin que leur plaque d'immatriculation soit automatiquement reconnue par le système.

Pour contrôler le stationnement payant uniquement

Pas question de contrôler le stationnement gênant avec ce nouvelle outil. La CNIL (la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) met en garde contre les usages abusifs des caméras embarquées "La collecte et le traitement de photographies des véhicules, notamment en vue rapprochée de la plaque d’immatriculation, pour l’exercice du pouvoir de police judiciaire par les communes (en lien avec les contraventions prévues au code de la route) ne sont pas autorisés en l’état actuel de la règlementation" précise l'organisme. Le recours au dispositif LAPI est autorisé uniquement pour la verbalisation des stationnements non-payés.

 

 

                                                                                                               

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite circulation économie transports